08 septembre 2017

Ouragan Irma : l’ONG CARE est mobilisée à Haïti et Cuba

Alors que l'oeil de l'ouragan Irma devrait frôler ce vendredi les côtes haïtiennes et cubaines, les équipes de CARE ont été déployées dans les régions les plus menacées par les vents et les pluies.

L'association CARE aide les populations à Haiti
Les pluies ont débuté à Haïti à l'approche de l'ouragan Irma. © 2017/ CARE

« Nous craignons une contamination des sources d’eau potable et une résurgence du choléra. » : Karl Paul, directeur du bureau CARE en Haïti

Les vagues gigantesques qui commencent à s’abattre sur la rive nord de l’île sont les premiers signes de la force de l’ouragan Irma. Les inondations et les vents violents pourraient provoquer d’importants glissements de terrain dans ces régions fortement déforestées.

Nous aidons les populations à se préparer à l'arrivée de l'ouragan

CARE aide les communautés à se préparer au passage d’Irma. 2,2 millions de personnes sont menacées par cet ouragan. CARE, présente en Haïti depuis 1954, est l'une des plus grandes organisations humanitaires sur l’île. Nous avons donc beaucoup de relais –écoles, groupes d’épargne, personnels de santé – pour transmettre des informations aux populations sur comment protéger leurs familles, leurs biens et bétail, afin de réduire autant que possible les victimes et dommages matériels. 

Dans plusieurs départements, les gens sont en train d’être évacués mais Haïti est le pays le plus pauvre du continent américain et il n’y a pas d’abris en ciment. Les gens sont regroupés dans de petites écoles avec de minces toitures ou des immeubles à peine plus solides que les habitations de tôle. L'une de nos plus grandes préoccupations concerne les familles très vulnérables vivant dans des zones isolées, rurales et montagneuses. Elles vivent dans des maisons fragiles et ont difficilement accès aux messages d’alerte. Elles ne sont surement pas informées de la puissance de cet ouragan.

Nos équipes ont été déployées dans huit des dix départements d'Haïti.

Nos équipes ont été mobilisées et déployées dans huit des dix départements d'Haïti. Nous avons pré-positionné de la nourriture et des tablettes de purification d’eau car nous craignons une contamination des sources d’eau potable et une résurgence du choléra. Des bâches et des abris d’urgence sont également prêts à être distribués. CARE continuera à se coordonner avec le gouvernement haïtien et les autres ONG afin de mettre en œuvre une réponse humanitaire efficace. 

« Les populations qui vivent le long des côtes nord sont en train d’être évacuées. » : Richard Paterson, directeur de CARE à Cuba

CARE travaille à Cuba depuis plus de 20 ans. Nous préparons une réponse d’urgence en coordination avec les autorités locales. La côte nord de l'île est la plus menacée par l'ouragan Irma. On s'attend à des inondations et des vents violents. Les populations qui vivent le long des côtes sont en train d’être évacuées.

Nous espérons que les zones sud, frappées l’année dernière par l’ouragan Matthew, seront épargnées. Ces provinces se remettent à peine de Matthew et un ouragan encore plus dévastateur est la dernière chose dont ces gens ont besoin. 

Contacts médias :
  • Nos équipes locales à Haïti (francophones et anglophones) et à Cuba (équipes anglophones) sont disponibles pour tout commentaire.
  • Pour toute demande d’interview, merci de contacter Laury-Anne Bellessa, responsable des relations médias chez CARE France, bellessa@carefrance.org, 07 86 00 42 75
  • N’hésitez pas à suivre notre compte twitter, pour plus d’informations tout au long de la journée : https://twitter.com/CAREfrance