CARE France mène des actions de plaidoyer en faveur d'une aide publique au développement plus ambitieuse et qui doit être à la hauteur des enjeux climatiques et de développement rencontrés par les populations les plus vulnérables. Ces enjeux nécessitent un engagement politique fort qui doit se traduire par des financements gouvernementaux ambitieux et efficaces.

L'aide publique au développement : une nécessité pour faire reculer la pauvreté

Comme beaucoup de pays développés, la France s'est engagée à consacrer 0.7% de son revenu national brut (RNB) à l'aide publique au développement (APD). Or, depuis plusieurs années, l'APD est en baisse en France, ne représentant en 2014 que 0.36% du RNB. En comparaison, le Royaume Uni, qui se trouve dans une situation économique comparable, parvient à respecter son engagement international de 0.7% de son RNB consacré au développement.

Chaque projet de loi de finances se traduit par une nouvelle baisse de l'APD impactant ainsi la vie de nombreuses personne en termes d'accès à l'eau, à la santé, à l'éducation et à la nourriture. Pourtant l'aide au développement est un outil essentiel de financement des Objectif de Développement Durable adoptés aux Nations unies en septembre 2015 et est indispensable pour permettre aux populations les plus vulnérables de s'adapter aux impacts du changement climatique.

CARE sensibilise les décideurs aux problématiques de développement

Face à cette baisse des crédits de l'APD et alors même que 2015 est une année clé pour le développement, il est plus que jamais nécessaire de mobiliser les décideurs pour une aide publique au développement plus ambitieuse.

CARE France, avec le soutien de la Fondation Bill et Melinda Gates, a ainsi organisé une visite d'étude sur le terrain destiné aux parlementaires français. Cette visite d'étude a pour but de sensibiliser les décideurs politiques aux problématiques de développement et du changement climatique, en leur montrant les défis rencontrés par les pays en développement et les solutions existantes pour y faire face. Sans financements, ces solutions ne peuvent être développées par les acteurs locaux.

4 parlementaires français (deux députés et deux sénateurs de tous bords) se sont ainsi rendus à Madagascar du 6 au 10 septembre 2015. Ils ont pu se rendre compte des impacts du changement climatique sur les populations vulnérables et ses différentes conséquences sur la sécurité alimentaire, nutritionnelle et sur les femmes. Alternant visites de terrain, rencontres avec les communautés locales et échanges avec les représentants français à Madagascar et les institutionnels malgaches, les parlementaires ont pu découvrir les réponses apportées aux défis de développement.

Convaincus de l'importance d'une aide publique au développement ambitieuse, les parlementaires présents à la visite d'étude se sont mobilisés en cosignant une tribune publiée dans Le Monde. Ils appellent le gouvernement français à augmenter l'aide publique au développement.

Par la suite, une visite d'étude sera également organisée par CARE Allemagne avec des parlementaires allemands et par CARE Bruxelles avec des parlementaires européens afin de les sensibiliser également aux problématiques de développement.

Découvrez la vidéo de cette visite d'étude

Vidéos - Des parlementaires français partent en visite d'étude à Madagascar

Pour en savoir plus sur nos dernières actualités