Guatemala

Guatemala : Améliorer la réponse aux catastrophes et la capacité de résilience des populations exposées à des risques multiples dans le département de Quiché

Fiche projet

Début : avril 2016
Fin : septembre 2017
Localisation : Département de Quiché
Budget : 600 000 €
Partenaires locaux : CDRO (Centre régional de formation pour la participation communautaire), mairies de San Bartolomé Jocotenango et de San Pedro Jocopilas
Financé par : Union européenne (ECHO) / Squiz
Bénéficiaires : 20608 individus (13067 habitants de San Pedro Jocopilas et 7541 de San Bartolome Jocotenango), dont 47% sont des femmes, et 8 organisations

Les membres de vingt communautés vivant au nord-ouest du pays sont confrontés à des risques tels que tremblements de terre, incendies de forêt ou sécheresses, menaçant leurs moyens de subsistance. Les préparer à mieux répondre aux crises est le but principal de ce programme.

Contexte :

En rouge, le département de Quiché.

Les résidents de vingt communautés et de deux zones urbaines des municipalités de San Bartolomé Jocotenango et San Pedro Jocopilas, au nord-ouest du Guatemala, font face à divers risques tels que tremblements de terre, incendies de forêt ou sécheresses. Un scénario multi-risques, d’origine à la fois naturelle et socio-naturelle, influencé par la sécheresse, aggrave la situation en menaçant les moyens de subsistance de la population. Ces évènement naturels surviendront de plus en plus souvent et à un rythme accéléré si des mesures immédiates ne sont pas prises. En effet, 80% de la population des deux municipalités pourraient être directement affectés, 100% le seraient indirectement.

Objectifs :

Objectif général :
Réduire les vulnérabilités institutionnelles, éducatives et sociales et améliorer la capacité de résilience face aux scénarios de multi-aléas pour les populations des communes de San Pedro Jocopilas et San Bartolome Jocotenango, département de Quiché.

Objectifs spécifiques :
Renforcer les capacités des communautés et des structures de la COMRED (coordination municipale pour la réduction des risques) dans les deux communes de San Pedro Jocopilas et de San Bartolomé Jocotenango afin de protéger leurs moyens de subsistance et de répondre efficacement, à l’aide d’une approche inclusive, aux situations d’urgence et/ou de désastres, face à des scénarios de multi-aléas.

Activités :

  • Organiser et entraîner les COLRED (comités locaux de réponses humanitaires et catastrophes) en utilisant les approches de la citoyenneté inclusive et du genre.
  • Développer des diagnostics communautaires et des plans de réponse locale en mettant l'accent sur la citoyenneté inclusive et le genre.
  • Élaborer des croquis ou des cartes de risques et promouvoir la mise en œuvre d'exercices au niveau communautaire.
  • Concevoir et mettre en œuvre une campagne d'information et de sensibilisation en utilisant une approche de la citoyenneté multiculturelle et inclusive.
  • Concevoir et mettre en œuvre une stratégie pour le bénévolat et la promotion du leadership local.
  • Effectuer une évaluation pour identifier les principaux moyens de subsistance des communautés.
  • Concevoir et mettre en œuvre des actions visant à protéger les moyens de subsistance en mettant l'accent sur les besoins des femmes.
  • Systématiser les actions de subsistance mises en œuvre par le projet.