Soudan du Sud. Zieya, enfant de l’indépendance et victime de la guerre et de la faim. Juillet 2016

« La maison où on vivait avant a été détruite. Maintenant, on vit chez de la famille », raconte Zieya née quelques jours avant l’indépendance du Soudan du Sud.  Son nom signifie « une nouvelle ère qui débute ». © 2016 / ONG CARE
Quand elle joue, Zieya fait semblant de moudre du sorgho et de préparer le repas. Sa famille étant très pauvre, Zieya n’a jamais eu de jouets. Elle aime s’amuser avec tout ce qu’elle trouve. © 2016 / CARE
« Avec ma sœur [de 7 ans], on marche pendant une heure pour aller dans la forêt. On y cherche des fruits sauvages et des bouts de bois pour cuire notre repas : cela nous prend 3 heures. », explique Zieya. © 2016 / ONG CARE