27 juin 2001

Care et « The International HIV/AIDS Alliance », une coalition d’ONG engagées dans la lutte contre le VIH/SIDA, ont pris une position commune sur le rôle du Fonds Global crée lors de la conférence extraordinaire des Nations- Unies sur le SIDA.

« Cette conférence spéciale sur le SIDA et la création de ce Fonds sont des étapes importantes dans la lutte contre le SIDA. » déclare Philippe Lévêque, Directeur Général de Care France et porte-parole de Care à New York. « Mais cela ne suffira pas poursuit-il. Le fonds doit venir en complément des programmes actuels de lutte contre le SIDA, et surtout ne pas se substituer à eux. Il doit aussi compléter les programmes d’aide au développement en général. La crise du SIDA est une crise du sous-développement et (hélas !) les efforts en vue de l’éradication de la pauvreté sont incroyablement faibles. La communauté internationale est très loin de répondre aux besoins ».

Pour « l’International Alliance »  et Care, le Fonds doit :

  • Apporter un des éléments de la réponse à la crise actuelle du financement de l’aide internationale. Nous avons non seulement besoin d’aide pour combattre le Sida, mais aussi d’avancer dans la question de l’annulation de la dette des pays pauvres et de pousser les pays riches à tenir enfin leur engagement de consacrer 0,7 % de leur PNB à l’aide internationale ( l’aide la France diminue sans cesse et est aujourd’hui à 0, 3 % du PNB)
  • Représenter un apport de ressources financières nouvelles et non pas une simple ré-allocation des crédits pour d’autres secteurs. Les besoins et les droits de base des personnes et des communautés doivent être satisfaits pour que la lutte contre le SIDA soit efficace. L’éducation et, en particulier celle des filles, est un élément central d’une politique anti-SIDA porteuse de résultats.
  • S’appuyer sur l’expérience des organisations qui se battent déjà contre le virus. Les ONG sont depuis plus de 10 ans à l’avant-garde du combat et ont un point de vue riche d’enseignements à apporter sur la conception, la gouvernance et la mise en œuvre du Fonds Global.

« The International HIV/AIDS Alliance » a été fondée en 1993. Elle a soutenu plus de 1500 programmes de lutte contre le SIDA dans 40 pays. Basée en Grande Bretagne, l’Alliance travaille avec les communautés des pays en voie de développement pour limiter l’impact de la propagation du VIH/SIDA.

Care s’est engagé dans la lutte contre le sida depuis 1987. Aujourd’hui, 44 projets sont en cours dans 23 pays à travers le monde, essentiellement dans les domaines de la prévention, du traitement des maladies opportunistes et du soutien aux malades et aux familles. La lutte contre le sida a été identifié comme un axe prioritaire dans le combat que mène Care contre la pauvreté.

Contacts presse :
-
Martine Duhamel –MCS Communication- Tél : 01 47 48 94 14.
Fax : 01 47 48 11 39. E mail : mcs.communication@wanadoo.fr

- Loetitia Raymond- Care France- Tél : 01 53 19 89 89.
Fax : 01 53 19 89 90. E mail : raymond@carefrance.org