20 août 2001

Pendant 6 ans, le photographe hollandais Ad van Denderen a parcouru les frontières de l’Europe, pour témoigner de la situation des immigrants et demandeurs d’asile de toutes origines. Parcourant l’Allemagne, la Belgique, les Pays-bas, l’Italie, la Grèce, l’Albanie et la Turquie, il a cherché pourquoi tous ces hommes « préféraient l’illégalité en Europe à la légalité dans leur pays ». Son reportage, en noir et blanc, choisi par le jury* pour la force et l’émotion de ses images, nous montre aussi les conditions dans lesquelles ils vivent leur attente.

Ad van Denderen recevra son prix, d’une valeur de 50 000 F, le 6 septembre au Campo Cento, à Perpignan, au cours d’une soirée qui lui sera consacrée dans le cadre de « Visa pour l’image ». Ce prix lui sera remis par Catherine Simon, Vice-Présidente de Care France, qui se fera le porte-parole du jury : « C’est l’extrême pauvreté et les atteintes aux droits de l’homme, souligne-t-elle, qui contraignent tant d’hommes à tout quitter dans l’espoir d’une vie décente. Les images de ce reportage cristallisent les injustices et inégalités dont sont victimes les habitants des pays en développement qui convergent vers l’espace Schengen ».

Par ailleurs son reportage sera présenté au Palais des Corte, à Perpignan, pendant toute la durée du festival, du 1er au 16 septembre, ainsi que les 4 autres reportages finalistes.

Le 6ème Grand Prix Care International du reportage humanitaire est parrainé par Carrefour Solidarité.

Parmi les images primées, une sélection sera d’ailleurs diffusée à partir du 1er septembre, date d’ouverture du festival « Visa pour l’image », sur le site Internet de notre partenaire : carrefour.fr.

 

*Composition du jury du 6ème Grand Prix Care International du reportage humanitaire : Laurent Abadjian/Télérama, Daphné Anglès/New York Times, Frédérique d’Anglejean/VSD, Jean-François Dessaint/L’Express, Susan Glen/Independant on Sunday, Jean-François Leroy/VISA pour l’image, Frank Muller-May/Stern Magazine, Sylvie Rebbot/Géo, Catherine Simon/Care France, Hélène Véret.

Dans plus de 65 pays à travers le monde, le réseau Care construit, transforme, responsabilise et rend autonomes les plus démunis, tout en protégeant leurs droits économiques et sociaux. En combattant la discrimination sous toutes ses formes, Care travaille dans une démarche de développement durable où chaque projet est construit pour se pérenniser et apporter des changements profonds. Microfinance, accès à l’éducation, lutte contre le Sida, accès à l’eau potable, environnement ou programmes de développement urbain, Care s’attaque à tous les fronts de la pauvreté auprès de 25 millions de personnes chaque année. Dans le cadre du mouvement mondial qui s’est engagé à diminuer radicalement la pauvreté dans les prochaines années, Care s’est fixé un objectif simple et ambitieux : contribuer à réduire de 50 % le nombre de personnes vivant dans l’extrême pauvreté d’ici 2015.

Contacts presse 
- Martine Duhamel –MCS Communication- Tél : 01 47 48 94 14.
Fax : 01 47 48 11 39. E mail : mcs.communication@wanadoo.fr

- Loetitia Raymond- Care France- Tél : 01 53 19 89 89.
Fax : 01 53 19 89 90. E mail : raymond@carefrance.org