23 novembre 2001

 Le 18 novembre 2001, à Melbourne, Marina de Brantes, Présidente de CARE France, a été élue Vice Présidente de CARE International. Cette élection aura permis d’atteindre la parité au sein du bureau exécutif qui compte dorénavant deux femmes sur les 4 représentants élus, car à cette même occasion, l’américaine Lydia Marshall s’est vue attribuer le siège de Présidente de Care International.

Marina de Brantes se réjouit de cette nouvelle place accordée aux femmes au sein d’une des plus importantes ONG internationales. C’est son engagement en faveur du droit des femmes et sa volonté de faire progresser cette cause qui sont ainsi reconnus : « L’élection de Lydia et la mienne, observe Marina de Brantes, témoignent de l’influence grandissante des femmes dans les grandes associations internationales. C’est important pour nous, car les femmes sont souvent les premières victimes des conflits : elles sont plus exposées aux ravages du Sida, et leur éducation est encore négligée dans trop de pays. Or les études concordent sur la corrélation entre les progrès de développement et le niveau d’éducation des femmes dans un même pays ».

Après avoir enseigné la nouvelle cuisine et avoir dirigé d’un restaurant à New York, Marina de Brantes s’est consacrée au rayonnement de l’Opéra et de la danse, à New York, puis à Paris. Elle est Présidente de CARE France depuis 1989 et participe à ce titre à de nombreuses missions sur le terrain, en Afrique et en Asie.