12 avril 2002

Présent sur la bande de Gaza et en Cisjordanie depuis 43 ans, CARE déplore les violences et les pertes humaines de tous les côtés du conflit. Nous condamnons les attaques faites contre les civils de part et d’autre . Nous dénonçons les violations systématiques faites au droit des palestiniens tout comme les attentats suicides qui visent des civils israéliens et nous croyons que ce cycle de violences ne peux qu’entraîner des souffrances stériles. Nous demandons à l’armée israélienne de permettre l’accès des organisations humanitaires aux populations civiles en toute sécurité. CARE appelle les deux parties du conflit à réintégrer un processus de paix.

L’intervention de CARE

Des distributions de médicaments ont lieu depuis plusieurs jours et CARE poursuit ses partenariats avec des ONG locales et internationales pour coordonner une aide d’urgence de plus grande ampleur.

Les besoins immédiats  des populations palestiniennes sont les suivants :

La réponse de CARE :

Déjà présent dans la région depuis 43 ans, CARE répond à l’urgence :

  • un programme d’assistance médicale d’urgence est en préparation . CARE  s’apprête à distribuer des médicaments et de l’équipement médical à 15 centres de santé pour un montant de 1, 7 millions d’euros.
  • un programme de renforcement des capacités locales dans le secteur de la santé viendra appuyer la distribution de matériel aux postes de santé. Ce programme fournira du matériel et un appui technique à des travailleurs communautaires du secteur de la santé. La formation comprendra la préparation au premiers secours, des rudiments d’obstétrique, et un volet soutien psychologique. 
  • un autre projet de sécurité alimentaire en zone rurale est à l’étude pour soutenir les familles les plus vulnérables en leur permettant de créer leur jardin potager.
  • un nouveau programme de santé nutritionnelle concernera les plus vulnérables en zone urbaine grâce à la distribution de nourriture et des kits de réparation pour les systèmes d’eau endommagés.  Ces paquets comprendront des compléments nutritionnels achetés sur les marchés locaux.
  • un autre programme d’appui à la santé devrait aussi voir le jour dans les semaines à venir. Il s’agira de distribuer de la nourriture, du combustible et des ustensiles de cuisines à des hôpitaux et autres centres collectifs.

Zone d’intervention géographique

Bien que les bureaux de Ramallah et Jenine soient momentanément fermés, CARE poursuit une partie de ses programmes auprès des populations de la bande de Gaza et de Cisjordanie.

CARE intervient dans le district de Jenine et étendra ensuite ses activités sur l’ensemble du territoire. Ses programmes s’appuieront sur les structures des programmes existant et répondront en particulier aux besoins suivants :

  • accès à l'éducation avec la réhabilitation d'écoles
  • formation au soutien psychologique des enfants traumatisés par le conflit,
  • construction d’abris temporaires,
  • réparation/réhabilitation de systèmes d’eau,
  • soutien aux femmes avec la promotion de jardins potagers, l’élevage de bétail pour pouvoir assurer la sécurité alimentaire des foyers.

Dans la mesure du possible, CARE poursuit ses programmes de développement en cours; certains ont toutefois dû être interrompus.