01 août 2003

Les conflits civils au Libéria se sont considérablement aggravés ces dernières semaines, donnant lieu à un déplacement massif de la population et à une insécurité grandissante. Des centaines de milliers de personnes sont déplacées, vulnérables aux attaques et aux maladies.Le travail des ONG dans le pays est particulièrement complexe dans le contexte d’insécurité actuel. Tant que les combats ne sont pas maîtrisés, il est impossible de faire face aux besoins des populations.

CARE au Libéria

CARE ne mène actuellement aucun programme au Libéria. Cependant, les équipes travaillent avec les réfugiés libériens dans le voisinage du Sierra Léone. CARE soutient, depuis presque un an, 8 000 libériens dans les 2 camps du district de Bo. CARE fournit les graines, des outils et forme les petits agriculteurs à l’amélioration des outils de production.

CARE a travaillé au Libéria pendant 20 ans de 1961 à 1983 dans les secteurs de l’éducation, de la santé et de la construction de route en milieu rural.

CARE s’inquiète de la crise humanitaire qui se profile dans le pays et soutient des appels à une réponse internationale. Les équipes de la région travaillent actuellement à la mise en œuvre d’une réponse à la crise.

Le travail de CARE avec les réfugiés libériens en Sierra Léone est  financé par le gouvernement hollandais.

Pour des informations sur l’aide des organismes travaillant au Libéria , contactez Interaction : (202) 667 8227 ou www.interaction.org