28 juin 2004

Grand prix 2004 CARE International du Reportage Humanitaire

Le 2 septembre à 21h45, au cours d’une soirée au Campo Santo à Perpignan, Olivier Jobard (SIPA PRESS) recevra le Grand Prix CARE International du Reportage Humanitaire, d’une valeur de 8000 euros.  Ce prix est parrainé par SANOFI-AVENTIS pour la deuxième année consécutive.

Ce reportage sur « le Soudan, guerre oubliée » a été réalisé en janvier 2004, à la frontière du Tchad et du Soudan, que plus de 500 réfugiés traversent chaque jour pour survivre.

Le drame humanitaire du Darfour

« La guerre qui ensanglante le Darfour, à l’Ouest du Soudan, depuis février 2003, a provoqué l’une des plus graves catastrophes humanitaires de ce début de siècle : 150 000 réfugiés au Tchad, près d’1 million de déplacés à l’intérieur du Soudan, plus de 10 000 morts. Qualifiée de « nettoyage ethnique » par les Nations Unies, cette crise est trop souvent éclipsée par les fragiles pourparlers de paix entre le Nord arabo musulman et le Sud chrétien et animiste qui s’affrontent depuis 1983 », commente Olivier Jobard.

CARE, présent au Soudan depuis 1979, s’efforce actuellement d’apporter une aide d’urgence aux réfugiés du Darfour et les accueille au Tchad dans 4 camps de réfugiés, alors que l’approche de la saison des pluies ajoute aux difficultés et à l’angoisse.

Le jury* a désigné comme finalistes 4 autres reportages, qui dénoncent une situation d’injustice ou d’atteinte aux droits de la personne humaine, et renvoient aux grands conflits de la planète et à la pauvreté. Ils symbolisent des moments forts de l’actualité et des pays où CARE exerce des missions d’urgence et de développement (Haïti, Irak). Le Grand Prix et les expositions qui le prolongent ont pour vocation de sensibiliser le public sur des problématiques parfois oubliées et que l’œil du photographe fait revivre.

Il s’agit des reportages suivants : 
 -Timothy Fadek (Polaris Images) : la pauvreté en Haïti (Janvier /Février 2004)
-Philip Blenkinsop (VU) : la guerre secrète au Laos (Janvier 2003)
-Noël Quidu (Gamma) : guerre civile au Libéria (Juin/Juillet/Août 2003)
-Mario Tama (Getty) : les orphelins d’Al-Hanan à Bagdad (Juin /Décembre 2003).

* Composition du jury du Grand Prix : Romain Lacroix/ Paris Match, Hélène Véret, Daphné Anglès/ New York Times France, Barbara Clément/ Elle, Dan Torres /Libération, Frank Muller-May, Jean-François Leroy/ Visa pour l’image, Anne-Marie Menut/ Sanofi-Synthélabo.

L’ensemble des reportages primés sera exposé à Perpignan du 28 août au 12 septembre 2004, dans le cadre du Festival International du Photo journalisme VISA pour l’Image.

Le Grand Prix CARE International du Reportage humanitaire est parrainé par Sanofi-Synthélabo, qui renforce ainsi l’œuvre de sensibilisation et de dénonciation, en s’engageant pour la deuxième fois auprès de CARE France dans sa démarche de soutien au témoignage des photoreporters face aux situations de misère.

Une conférence de presse avec Olivier Jobard est organisée le 2 septembre à 10h au Palais des Congrès de Perpignan.

Pour visualiser l'ensemble du reportage, cliquez sur le témoignage d'Olivier Jobard au Darfour.

CARE lance une intervention humanitaire massive pour aider les réfugiés, cliquez sur les témoignages.

Le réseau CARE est une association de solidarité internationale qui intervient en urgence et développement. En combattant la discrimination sous toutes ses formes, CARE travaille dans une démarche de développement durable où chaque projet est construit pour se pérenniser et apporter des changements profonds. Microfinance, éducation, lutte contre le Sida, accès à l’eau potable, environnement ou programmes de développement urbain, CARE s’attaque à tous les fronts de la pauvreté auprès de 35 millions de personnes chaque année, dans plus de 65 pays.

Contacts presse : pour toute information complémentaire et pour recevoir les photos des finalistes par mail, vous pouvez vous adresser à :

Laurent Sauveur - CARE France
Tél : 01 53 19 89 85 / 06 03 10 52 79
Fax : 01 53 19 89 90
Email : sauveur@carefrance.org

Olivier Jobard, Marina de Brantes, Présidente de CARE France et Vice-présidente de CARE International ainsi que Laurent Sauveur seront présents à Perpignan du 1 au 3 septembre. Laurent Sauveur s’est rendu sur les camps de réfugiés au Tchad, accompagné de Jean-François Deniau en juin 2004.