11 octobre 2004

La tempête tropicale Jeanne a frappé avec force l’île d’Hispañola, sur laquelle se trouvent Haïti et sa voisine la République Dominicaine, les 17 et 18 septembre 2004.

Alors que 25 personnes ont perdu la vie en République Dominicaine à la suite de la tempête tropicale, le décompte en Haïti a dépassé le nombre effrayant de 1 600 morts, avec plus de 1 000 personnes disparues.

C’est une terrible catastrophe !

Dans les Gonaïves, la principale ville du nord-ouest de Haïti, les survivants sont hébétés, en état de choc. Des corps se dévoilent à mesure que les flots des inondations se retirent et la situation sanitaire autour de certains sites où sont rassemblés les sans-abris est terrible.

Pour pouvoir distribuer un stock minimum de trois mois de nourriture, d’eau potable et de biens de première nécessité, CARE a besoin de réunir un million d'euros supplémentaires, uniquement pour les habitants de Haïti. Pouvez-vous nous aider ?

Les problèmes sont multiples :

  • Les sources d’eau sont contaminées et posent un risque sanitaire immédiat à des centaines de milliers de personnes ;
  • Les installations de santé ont été détruites, alors même que les risques d’épidémies montent en flèche ;
  • Des milliers de ménages ont tout perdu ;
  • Plus de 130 000 personnes ont un besoin urgent de nourriture, d’abri et d’attention médicale.

87 membres de l’équipe CARE et leurs familles sont eux-mêmes sans abri et se sont réfugiés dans les bureaux de CARE aux Gonaïves.
Un membre dévoué de CARE a perdu la vie alors qu’il tentait de sauver des voisins des inondations.
Mais malgré les pertes et les traumatismes individuels, et malgré d’extrêmes difficultés logistiques, CARE reste présente en distribuant eau et nourriture.

Avec votre aide, nous pourrons poursuivre notre aide aux sinistrés d’Haïti. S’il vous plaît, donnez dès aujourd’hui en effectuant un don en ligne.