20 octobre 2004

A la suite de l'enlèvement de Margaret Hassan, la directrice de notre bureau irakien, nous avons décidé d'arrêter nos opérations en Irak. En dépit du contexte difficile de l'après-guerre, Margaret, de nationalité irakienne, avait décidé de rester en Irak pour assister les plus démunis. Nous espérons qu’elle sera bientôt relâchée.