27 décembre 2004

CARE lance un appel au don pour venir en aide aux victimes de la catastrophe en Asie du Sud Est.

Paris, le 27 décembre 2004

 

Le tremblement de terre qui a provoqué un raz de marée sans précédent dans le golfe du Bengale a fait plus de 20 000 victimes. Grâce à une présence de longue date, CARE a immédiatement mobilisé ses équipes en Inde, au Sri Lanka, en Indonésie et en Thaïlande.

 

Au delà des installations touristiques côtières fortement touchées en Thaïlande et au Sri Lanka ce sont les populations des villages de pêcheurs qui paient le plus lourd tribut au déferlement de vagues de 10 à 20 mètres observées sur ces centaines de kilomètres de côtes.

En Indonésie, pays le plus proche de l’épicentre du séisme, c’est la province d’Aceh qui est la plus touchée. On déplore plusieurs milliers de victimes. Cette zone est extrêmement difficile d’accès en raison des conflits récurrents entre militaires indonésiens et rebelles séparatistes.  « En plus des difficultés logistiques, les restrictions de circulation constatées dans la zone,  empêchent un accès rapide aux zones les plus sinistrées. » s’alarme Damien Desjonquères, Directeur des Programmes de CARE France.

En Inde, la côte sud-est de Chennai (Madras) à Kanaikumari a été balayée par des vagues gigantesques. Plusieurs milliers de victimes sont d’ores et déjà recensées. Les équipes de CARE ont été déployées dans les états du Tamil Nadu et Andhra Pradesh. « Les sources d’approvisionnement en eau sont contaminées, ce qui laisse craindre des épidémies dans les prochains jours si rien n’est fait. » avertit Damien Desjonquères.

Au Sri Lanka, CARE évalue avec précision la situation dans les localités les plus touchées (Jaffna, Mullativu, Trincomalee, Batticaloa et Hambantota). Des distributions d’aide alimentaire sont en cours pour environ 14 000 personnes au Sri Lanka.

Dans tous ces pays, des abris provisoires, des kits de purification d’eau, de la nourriture et des médicaments sont acheminés pour être distribués aux victimes.

CARE est également présent au Myanmar (Birmanie) où la situation demeure incertaine.

CARE lance un appel à la solidarité.

Pour apporter une aide d’urgence aux victimes de cette tragédie, la mobilisation de tous est nécessaire.

Les dons peuvent être faits à CARE France - BP 1 - 75019 Paris ou sur le site de CARE France : www.carefrance.org

Photo Harsha de Silva