14 janvier 2005

Face au désastre qui a frappé les pêcheurs de l’Asie du Sud, CARE se fixe comme objectif de procurer 10 000 bateaux aux pêcheurs de l’Océan indien.

C’est le tout premier projet identifié dans le cadre de la reconstruction.

Pour mener à bien cette mission, CARE lance un appel aux dons. « Nous remercions pour leur générosité les donateurs privés qui s’associent à cette initiative et demandons aux entreprises, aux collectivités territoriales, aux pouvoirs publics français et européens de nous apporter leur soutien », déclare Philippe Lévêque, directeur général de CARE France.

Le projet concerne les pêcheurs du Sri Lanka, d’Indonésie, de Thaïlande (où travaillent des pêcheurs birmans particulièrement vulnérables) et de la côte somalienne. Il faut rappeler ces chiffres dramatiques : 80 % des bateaux ont été détruits au Sri Lanka, 70 % en Indonésie et, en Thaïlande, les ressources liées à la pêche ont chuté de 90 %.

Jean-François Deniau, Président d’Honneur de CARE France, témoigne depuis l’Indonésie où il se trouve en mission : « À Sumatra, 1 500 000 personnes vivaient de la pêche et plus de 4 000 bateaux ont été détruits. Aider les pêcheurs et leur famille à recréer leur outil de travail et leur permettre d’assumer de nouveau les charges de leur vie quotidienne est notre priorité. »

CARE est présent depuis plusieurs décennies dans les principaux pays touchés (Sri Lanka, Inde, Thaïlande, Indonésie) et dispose de plus de 500 employés locaux en réponse à l'urgence.

Dans plus de 70 pays à travers le monde, CARE aide, transforme, responsabilise et rend autonomes les plus démunis tout en protégeant leurs droits économiques et sociaux. En combattant la discrimination sous toutes ses formes, l’association travaille dans une démarche de développement durable où chaque projet est construit pour se pérenniser et apporter des changements profonds. Respect des droits fondamentaux, accès à l’éducation, accès aux soins, accès à l’eau potable, lutte contre le Sida, protection de l’environnement, microfinance ou encore programmes de développement urbain, CARE s’attaque à tous les fronts de la pauvreté, grâce à des programmes d’urgence et de développement qui concernent 35 millions de personnes chaque année.