25 mai 2005

Le responsable de CARE au Tchad au siège de CARE France

Christophe Legrand travaille depuis plus d'un an pour CARE International au Tchad . Il est venu au siège de CARE France faire le point sur les programmes menés là-bas.

Le projet de gestion et de tri des déchets que CARE mène dans plusieurs quartiers de N'Djamena, et dont vous pourrez lire les détails en cliquant ici, connait un tel succès que les populations et les autorités de la capitale ont demandé à CARE de l'étendre à d'autres quartiers de la ville. D'autres demandes ont été faites pour de plus petites villes au Tchad.

Le programme de sensibilisation au SIDA sur les grands axes routiers du Tchad, financé par la République de Chine - Taïwan, se déroule très bien. Ce sont des dizaines de milliers de personnes qui ont été, depuis le début du projet, sensibilisées au SIDA, à ses moyens de transmission et aux moyens de prévention.

A l'est du pays, CARE s'occupe toujours de quatre camps de réfugiés, fuyant les combats qui ont lieu, au Soudan, dans la province voisine du Darfour. CARE continue son travail malgré les difficultés liées aux tensions dans les camps et à la cohabitation parfois difficile avec les populations de la région. CARE France débute d'ailleurs un programme d'accès à l'eau potable pour les populations locales et les réfugiés.

Christophe Legrand quitte le Tchad pour rejoindre l'Indonésie. CARE a besoin de lui pour s'occuper des programmes qui sont menés dans le nord du pays suite au Tsunami qui a touché le pays le 26 décembre 2004.