11 octobre 2005

Le cyclone Stan vient de traverser l'Amérique centrale. Il a causé la mort de centaine de personnes et des dégats encore incalculables. Le point sur l'action de CARE qui est intervenu dans l'urgence au Salvador et au Guatemala.

Pour apporter des produits de première nécessité ainsi que des soins médicaux de première urgence aux populations touchées au Salvador et au Guatemala, CARE a besoin de votre aide. Pour nous soutenir, cliquez ici.

Suite à l'éruption du volcan Ilamatepec et les innnondations causées par le passage du cyclone Stan, 100 000 habitants du Salvador ont dû quitter leur foyer pour se réfugier dans des zones plus sûres. Les innondations ont provoqué de nombreux glissements de terrain et de graves pertes en termes d'infrastructures et surtout en vies humaines. L'état d'urgence nationale a été déclaré par le gouvernement salvadorien. Les personnes ayant fui de chez elles ont tout perdu et se retrouvent dans des abris ou campements aux conditions très précaires. Face à cette urgence, les équipes de CARE se sont immédiatement mobilisées pour porter secours aux populations démunies. Aujourd'hui, grâce à un financement européen de 150 000 EUR, CARE vient en aide aux personnes évacuées et distribue des produits de première nécessité : rations alimentaires de base, eau potable, kits d'hygiène. CARE pense aussi au lendemain: des outils seront distibués à 1 500 familles afin qu'elles puissent nettoyer leurs maisons endommagées par la boue et reprendre ainsi une vie nouvelle.

Au Guatemala, la situation est également tragique. Le village de Panabaj, près du lac Atitlan, a été completement ensevelie par la boue suite à un glissement de terrain. Certains villages sont isolés et n'ont plus aucun moyen de communication avec le reste du pays. Le bilan actuel est de 650 morts mais on compte déjà plusieurs centaines de disparus. CARE met en place des distributions et un soutien aux personnes les plus touchées depuis le passage du cyclone.