09 novembre 2005

"Apna Ghar" - Un abri pour les personnes dans le besoin

La petite Zirgul, âgée de huit ans, se trouvait sur le bord de la route près de l’hôpital du District de Manshera alors que CARE effectuait une mission d’évaluation. Ses vêtements trop petits ne protégeaient pas suffisamment son petit corps du vent froid. Zirgul a perdu ses parents et ses proches lors du tremblement de terre, et lutte maintenant pour survivre, apeurée et désormais orpheline. Elle a fait le trajet du village de Boly jusqu’à l’hôpital du District de Manshera avec son oncle maternel, qui a lui aussi été blessé et perdu ses deux enfants.

Environ 60 familles habitent le village de Boly, District de Manshera. Nombreux sont ceux qui ont perdu leurs proches et qui essaient maintenant de faire face à ce tremblement de terre. Plus de 90% des bâtiments et des infrastructures ont été détruits. Beaucoup d’enfants comme Zirgul ont perdu leurs parents. Certaines personnes sont traumatisées et l’arrivée de l’hiver n’arrange en rien la situation, car il y a ici un réel manque de tentes et de vêtements chauds.

L’hôpital de Manshera est submergé de patients blessés et le personnel médical n’est pas suffisant pour apporter un suivi médical après intervention. D’un côté, de nouveaux patients continuent d’affluer chaque jour et de l’autre, les patients traités refusent de quitter leur lit d’hôpital car ils n’ont plus de maison où rentrer. Le Directeur de l’hôpital, le Major Naiz Ahmed, déclare qu’assurer un suivi médical est un besoin vital pour les patients.

Pour répondre à ce besoin urgent, CARE met en place le système « Apna Ghar » ou « Ma Maison » à Manshera, avec l’aide de partenaires locaux. « Apna Ghar » sera opérationnel d’ici deux à trois jours et apportera, un suivi médical aux patients de l’hôpital, un suivi psychologique et surtout un abri aux femmes et aux orphelins victimes, comme Zirgul, du tremblement de terre. Des centres de soins seront mis en place afin de contrôler les épidémies et faire de la prévention sanitaire.