08 mars 2006

Journée de la femme - CARE rend hommage aux femmes qui s’engagent dans la lutte contre l’abandon des enfants en Roumanie !

CARE/Jean-Louis Courtinat 2005)

D’énormes progrès ont été accomplis en Roumanie depuis qu’il y a 16 ans était découvert le scandale des enfants abandonnés. 100 000 enfants s’entassaient alors dans des orphelinats où les conditions de salubrité et d’hygiène étaient effroyables. Aujourd’hui on compte environ 33 000 enfants dans les institutions pour enfants abandonnés en Roumanie, institutions qui ne sont plus les mouroirs d’autrefois.

Ces progrès ne doivent toutefois pas cacher les zones d’ombre. En effet le nombre d’abandons n‘a pas diminué en Roumanie. Une étude de l’UNICEF publiée début 2005 montrait ainsi que 9000 enfants avaient été abandonnés au cours de l’année 2004, soit autant que du temps de Ceaucescu. Le changement des mentalités ne s’est donc pas encore opéré en Roumanie : la misère et l’ignorance en sont les principaux responsables.

« Le règlement de la question de l’abandon ne peut passer que par les femmes, souligne Philippe Lévêque, directeur de CARE France, c’est par la prise de conscience des femmes et par leur implication que le problème de l’abandon des enfants en Roumanie pourra trouver un terme. »

On observe déjà l’engagement de femmes roumaines pour enrayer le flot des abandons d’enfants. Tel celui d’Alexandrina, jeune femme, médecin de campagne en Moldavie roumaine, qui mène une action de sensibilisation auprès de ses patientes.

SERA, le partenaire de CARE en Roumanie, s’appuie également sur les femmes pour mener à bien plusieurs projets de planning familial. Ainsi par exemple dans le département d’Arges, Veronica, infirmière, et Adina, assistante sociale, sillonnent les campagnes à la rencontre des femmes en âge de procréer pour leur proposer une contraception.

Actrices du changement pour que l’abandon ne soit plus chose courante en Roumanie, les femmes s’engagent aussi en faveur des enfants abandonnés, en les accueillant en tant qu’assistante maternelle ou en leur offrant la chaleur de leur famille en les adoptant.

A l’occasion de la journée mondiale de la femme, CARE rend hommage à ces femmes.

Le reportage photographique complet de Jean-Louis Courtinat, sur ces femmes qui s’engagent contre l’abandon d’enfants en Roumanie, est disponible sur demande auprès de CARE.

 Contact :    Alexandra Banget-Mossaz 01 53 19 89 89

banget-mossaz@carefrance.org

Alexis Poniatowski 01 53 19 89 93

poniatowski@carefrance.org