11 avril 2006

Six mois après le séisme qui a dévasté le Pakistan, causant la mort de près de 86 000 personnes et laissant 3,3 millions d'autres sans abri, CARE progresse dans le travail de reconstruction.

L'hiver glacial a finalement desserré son emprise sur les montagnes himalayennes du Pakistan et les populations ont commencé à retourner vers leurs terres. Elles ont hâte de travailler, avec le soutien de la communauté internationale et de rebâtir leurs vies. CARE s'est engagé à rester présent aussi longtemps que nécessaire, à la reprise d’une vie normale et à l’assurance d’un avenir meilleur.

D’importants travaux de restauration sont déjà en cours dans 150 villages. CARE compte reconstruire les écoles, les infrastructures, réparer les installations d’approvisionnement en eau et d’assainissement et fournir aux personnes déplacées des soins de santé et du soutien psychosocial.

On prévoit que, au cours des prochaines semaines, 600 familles regagneront la vallée d’Allai, le centre des activités de CARE au Pakistan. A ce jour, environ la moitié est déjà de retour. Aux familles qui s’apprêtent à retourner vers leur village, CARE remet un colis d’aide destiné à faciliter leur rapatriement, qui contient des feuilles de fer galvanisé et du plastique pour fabriquer des abris, ainsi que des outils et d’autres objets de première nécessité.

Point sur l’intervention de CARE

Par ailleurs, CARE a mis en place un programme de "Argent contre travail", qui a permis la réhabilitation de 10 moulins à eau et de plusieurs canaux d'irrigation, la réactivation de onze unités de production hydroélectrique, le déblaiement de 12 sentiers pédestres et de 14 kilomètres de routes.

CARE concentre également ses efforts sur la réhabilitation des maisons et la distribution d'abris prêts à monter au profit de ceux qui ont perdu leurs maisons. Les ensembles, composés d'outils, de feuilles de zinc et de cordages, visent l'encouragement des familles à quitter les tentes érigées dans les camps et à retourner dans leurs villages.

Afin que la vie des collectivités touchées reprenne son cours normal, CARE a mis en oeuvre un programme de soutien psychosocial dans le but de promouvoir la participation des enfants à des activités sportives, récréatives et artisanales. CARE a ainsi procédé à la distribution de trousses d'activités dans la vallée Allai, dans le nord du Pakistan, et à l'organisation de compétitions. Les trousses pour garçons contiennent des battes de cricket, des ballons et des paniers, tandis que celles des filles se composent de poupées, de jeux de dînette et de matériel de broderie.

L'éducation est un autre volet prioritaire. CARE travaille conjointement avec les partenaires locaux pour reconstruire 20 écoles. Chaque école comptera deux classes, deux latrines et une cour de récréation. Plus de 2 000 élèves en bénéficieront. Les programmes scolaires visent également à former le corps enseignant et à établir des infrastructures sportives.