24 avril 2006

Inquiétude de CARE face à la détérioration de la situation au Tchad

Paris, 24 avril 2006 - Au Tchad, les rebelles du Front Uni pour le Changement (FUC), qui veulent la destitution du Président Idriss Deby, se livrent à des combats contre l’armée, aux portes de la capitale, N’Djamena. CARE s’inquiète de la détérioration de la situation dans ce pays, l’un des plus pauvres au monde.

CARE y intervient depuis plus de 30 ans, en menant des projets de développement, notamment d’accès à l’assainissement et de lutte contre le SIDA. Depuis 2003, CARE est également l’une des principales ONG à agir auprès des réfugiés du Darfour, en venant en aide à des dizaines de milliers d’entre eux, accueillis dans les camps gérés par l’association. CARE intervient aussi au Sud du pays, auprès d’autres réfugiés, ceux du Centrafrique.

La situation est surtout critique à N’Djamena, où CARE a dû suspendre d’importants projets d’assainissement, auprès d’une population dont à peine 10 % a accès à l’eau potable.

CARE est très préoccupé par la sécurité de ses équipes sur place et suit heure par heure l’évolution de la situation.

CARE est une association de solidarité internationale non confessionnelle, apolitique et indépendante. Dans une démarche de développement durable, CARE aide et rend autonomes les plus démunis tout en protégeant leurs droits économiques et sociaux

Contacts presse : 

Annie Leroy, Responsable Communication de CARE France

06 77 00 75 30 - leroy@carefrance.org

Cédric Enyenge Essombe, Chargé des programmes Afrique

06 99 73 12 52 - essombe@carefrance.org