15 mai 2006

SURVIVRE, le défi quotidien des enfants dans le conflit armé et République démocratique du Congo

Watchlist*, dont fait partie CARE, publie un nouveau rapport sur la situation des enfants en République démocratique du Congo (RDC).

En 2006, la RDC continue de subir la crise humanitaire la plus meurtrière du monde : selon le Comité international de secours (IRC), plus de 38 000 personnes meurent chaque mois des conséquences directes ou indirectes du conflit armé. Environs 45 % des victimes sont des enfants de moins de 18 ans. En outre, les enfants sont la cible de violations des droits de l’homme commisses quotidiennement par les forces et groupes armés : massacres, mutilations, violences sexuelles, attaques contres les écoles et hôpitaux, enlèvements… La très grande majorité de ces crimes sont perpétrés dans la plus totale impunité.

Si vous souhaitez lire le rapport de Watchlist, cliquez ici.

A travers ce rapport, Watchlist adresse des recommandations urgentes aux autorités gouvernementales de RDC, à tous les groupes armés opérant en RDC, au Conseil de Sécurité des Nations Unies en RDC (MONUC), aux organismes humanitaires présents en RDC, aux donateurs et à la Cour pénale internationale. Ces recommandations demandent que des mesures durables soient prises par les parties concernées pour protéger les enfants congolais et pour que les responsables rendent compte de leur crime.

* Watchlist on Children and Armed Conflict, réseau d’organisations non gouvernementales, est régi par un comité de pilotage international composé de 6 ONG : CARE, World Vision, Save the Children, Coalition to Stop the Use of Child Soldiers, Norwegian Refugee Council, Women’s Commission for Refugee Women and Children.