10 août 2006

Olivier Braunsteffer, Directeur des Programmes de CARE France, fait partie de la mission d’évaluation de CARE au Liban.

Paris, le 10 août 2006 - L’équipe d’urgence de CARE est à Beyrouth depuis une semaine. Olivier Braunsteffer, Directeur des Programmes de CARE France en fait partie et rappelle qu’« il est essentiel que les deux parties cessent immédiatement le conflit afin que nourriture, médicaments et fuel puissent être fournis aux civils libanais. Les priver de l’aide humanitaire ne fait qu’empirer une situation déjà dramatique. »

CARE demande l’ouverture et le respect des corridors humanitaires. Ceux-ci s’imposent compte tenu du grand nombre de personnes vulnérables présentes dans les villes isolées. Il est inacceptable de jouer avec la vie des populations civiles pour en tirer des avantages stratégiques ou politiques. Les deux parties doivent s’assurer que les populations civiles aient accès à une aide de première nécessité et à de la nourriture.

CARE est une organisation apolitique et non confessionnelle dont la seule préoccupation est la protection des civils, victimes de cette guerre.

CARE lutte contre la pauvreté en soutenant des projets d’aide au développement. Les catastrophes et les guerres touchent plus durement les plus pauvres, ce qui augmente inévitablement la pauvreté. Répondre aux situations d’urgence fait partie intégrante de la mission de CARE.

Olivier Braunsteffer est disponible pour les interviews.

 

Contacts presse :

Thomas Schwarz – CARE (à Beyrouth)

Tel portable : + 962 777 855 718

Tel portable: + 49 (0)1 60 74 59 361

 

Annie Leroy –  CARE France

Tel : 01 53 19 89 96 - Mail : leroy@carefrance.org