13 septembre 2006

Le conflit qui opposait Israël au Hezbollah dans le sud du Liban a cessé après 34 jours d’intenses combats. Beyrouth ainsi que la plupart des grandes villes du Sud Liban ont été touchées. On dénombre plus de 1 200 victimes et surtout près d’un million de personnes déplacées.

Malgré le retour de près de la moitié d’entre eux, des centaines de milliers de personnes vivent encore dans des conditions très précaires, dans des abris de fortune et dans des conditions d’hygiène déplorables. Ils manquent surtout d’eau potable, de nourriture et d’ustensiles pour la vie de tous les jours.

CARE est intervenue dès les premiers jours pour distribuer des kits d’hygiène et des ustensiles de cuisine à plusieurs centaines de familles déplacées. CARE intervient maintenant auprès de 3000 familles à Tyr et à Saïda, deux villes au sud du Liban, particulièrement touchées par le conflit. Cette intervention prévoit la distribution de nourriture appropriée et d’eau potable à un millier de femmes enceintes ou allaitant pour remédier à la malnutrition des nourrissons et des jeunes enfants. CARE distribuera également à plus de 12 000 personnes des produits d’hygiène, couches et autres matériels de stockage d’eau afin de leur permettre de reprendre une vie normale. Ce projet est rendu possible grâce à l’Union Européenne, au Minstère français des Affaires Etrangères et aux donateurs de CARE France.

CARE mène des opérations au Moyen Orient depuis 1949 et a accumulé une grande expérience de l’aide humanitaire d’urgence en zones de conflit comme par exemple en Cisjordanie, à Gaza ou en Irak. CARE y travaille également par des programmes d’aide au développement depuis plus de 50 ans.