26 février 2007

Le cyclone Favio s'abat sur le Mozambique, déjà ravagé par de récentes inondations

Le cyclone Favio - de catégorie 4 - qui a frappé jeudi dernier le Mozambique, a déjà fait 4 morts et 40 blessés. Le glissement de terrain, dans la ville côtière de Vilankulo située à environ 800 km au nord-est de Maputo, a emporté les maisons de 8 000 familles et détruit partiellement l'hôpital municipal. L'électricité a été coupée, des arbres déracinés et beaucoup de routes son impraticables. Le bureau et un entrepôt de CARE ont été détruits par les rafales ayant atteint 270 km/heure. Selon des prévisions météorologiques, d’autres cyclones pourraient frapper les pays du sud de l’Afrique dans les semaines à venir.

CARE, présent de longue date à Vilankulo, évalue les dommages en coordination avec le gouvernement. Celui-ci a lancé un appel afin d’obtenir du matériel pour construire des abris, y compris des tentes et des bâches en plastique, mais aussi des couvertures et des batteries de cuisine. CARE a pris la décision de stopper momentanément les différents projets en cours en matière de HIV/SIDA, d’eau/assainissement, et de sécurité alimentaire, de sorte que toute l’équipe sur place soit mobilisée pour venir en aide aux populations affectées par le cyclone.

Après avoir ravagé Vilankulo, le cyclone se dirige vers le nord, dans la vallée centrale de Zambezi, déjà détruite par les récentes inondations ayant provoqué le déplacement de plus de 120 000 personnes. CARE se tient prêt à intervenir de nouveau.