30 mars 2007

Madagascar, le cyclone Indlala plus destructeur que prévu.

30 Mars 2007 - Selon les estimations de CARE et des autres ONG internationales sur place, le nombre de personnes touchées par le cyclone Indlala qui a frappé Madagascar le 15 mars, serait plus important que précédemment rapporté.

Selon le gouvernement malgache environ 125 000 personnes ont été touchées par la catastrophe. CARE a effectué une reconnaissance aérienne de la région Nord-est du pays et y a déjà déployé de nombreuses équipes. CARE estime plutôt à 200 000 le nombre de personnes affectées dans les deux zones les plus touchées, Antahala et Maroantsetra, dont au moins 75 000 sont sans-abri. Les équipes rapportent également que des villages, qui abritent habituellement une population de 60 000 habitants, sont toujours totalement submergés.

« Au moins 75 000 personnes ont un besoin urgent de secours » déclare Didier Young, le coordinateur d’urgence de CARE à Madagascar. Il ajoute que la plupart des gens qu’il a rencontrés réclamaient de la nourriture. « Ces personnes ont tout perdu, leurs maisons, leurs réserves de nourriture, et leurs récoltes. »

CARE a déjà distribué quelques 60 tonnes de nourriture fournies par le Programme Alimentaire Mondial (PAM), principalement du riz et des haricots, à Antahala ces trois derniers jours. 135 tonnes supplémentaires toujours fournies par le PAM sont en ce moment acheminées vers Maroantsetra où CARE prendra en charge leur distribution.

Les pluies torrentielles ont infligé d’importants dégâts aux récoltes sur le point d’être moissonnées. Sur place on craint que la majeure partie de la récolte de riz, prévue pour le mois de mai, ait été détruite. La récolte de vanille, a été en grande partie dévastée par le vent.

Une grande partie du territoire se trouve à présent confrontée à un risque de crise alimentaire.

Pour connaitre les détails du projet mené par CARE en réponse au cyclone Indlala, cliquez ici.

CARE qui travaille à Madagascar depuis 1992, dirige actuellement 18 projets de développement et répond à deux urgences précédentes. Plus d’un million de malgaches bénéficient de l’aide de CARE.