15 juin 2007

Les 7 et 8 juin dernier à New York, Marina de Brantes, Présidente de CARE France et Philippe Lévêque, Directeur général, ont rencontré Jean-Marc de La Sablière, Ambassadeur de France auprès des Nations Unies puis Jean-Marie Guéhenno, Secrétaire général adjoint des Nations Unies, en charge des opérations de maintien de la paix.

Photo : Marina de Brantes et Jean-Marc de La Sablière

Ces rencontres ont permis à l’association de présenter son analyse de la situation dramatique au Darfour et au Tchad. Pour CARE la priorité est d’assurer la sécurité des réfugiés et des travailleurs humanitaires ainsi que l’accès aux camps de réfugiés pour pouvoir y acheminer des vivres et d’autres produits de première nécessité.

La situation dans les camps de réfugiés palestiniens au Liban ainsi que les combats opposant, en Palestine, les branches armées du Fatah et du Hamas ont également été au centre des discussions.

Enfin CARE a rappelé l’impact du réchauffement climatique et a exprimé son inquiétude quant à ses effets néfastes sur les populations les plus démunies, notamment en Afrique