23 novembre 2007

CARE renforce son intervention d’urgence auprès des victimes du cyclone Sidr au Bangladesh

23 novembre 2007 - CARE augmente sa distribution d’aide alimentaire d'urgence et de produits de première nécessité, indispensables à la survie de milliers de personnes laissées sans abri par le cyclone Sidr. En début de semaine, CARE a mis en place plusieurs points de distribution pour remettre cette aide à 1000 familles, soit environ 5000 personnes. Jeudi dernier, de la nourriture et des articles non alimentaires ont été apportés à quelque 2569 familles supplémentaires dans les zones les plus durement touchées. D’ici à dimanche, CARE aura distribué ces colis à près de 13 000 familles.

© CARE / Bill Dowell 2007

« Le cyclone Sidr est une urgence unique en son genre », dit le Docteur Musa Mohammad, coordinateur régional de CARE pour l'Asie. « En raison d'une bonne préparation aux situations d'urgence, le bilan des victimes est inférieur à celui des précédents cyclones, mais le niveau de souffrance humaine est encore très élevé. Nombreux sont ceux qui ont perdu leur maison, leur emploi et leurs cultures, ces dernières étant sur le point d'être récoltées. Pour eux, le défi sur le long terme est de retrouver une vie normale. CARE s'est engagé à renforcer très vite son action. »

Actuellement, CARE distribue à chaque famille 34 kg de riz, de pommes de terre, de sel et d'autres articles essentiels. S'ajoutent des articles non alimentaires, à savoir des bâches en plastique et de la corde pour la construction d'abris temporaires, du savon et des bougies. CARE, qui envisageait d’acheminer l'alimentaire par bateau, peut finalement effectuer les distributions par camion, les routes ayant été dégagées rapidement.

CARE a remis en état un réservoir d'eau fournissant de l'eau potable à 2000 familles. CARE a également fourni cinq stations mobiles de purification d'eau, chacune capable de produire 10 000 litres par jour et subvenant ainsi aux besoins de 800 familles (soit environ 4000 personnes) par jour.

CARE a dépêché cinq équipes médicales, accompagnées de médecins de l'hôpital communautaire de Dhaka, qui font le tour des cliniques. Jeudi dernier, les équipes avaient soigné plus de 1250 personnes. CARE prévoit de composer 20 équipes supplémentaires.

CARE demande davantage de financements pour apporter une aide humanitaire à plus grande échelle. CARE a utilisé ses fonds d'urgence pour intervenir immédiatement, mais l'ampleur de la situation nécessite une aide plus substantielle de la part des bailleurs et du grand public pour sauver rapidement le plus grand nombre de vies humaines.

Sur le long terme, CARE contribuera à développer des systèmes permettant aux populations exposées aux risques naturels au Bangladesh de mieux les appréhender. « En réduisant leur vulnérabilité, dit le docteur Mohammed Musa, une telle situation ne se reproduira pas. »

CARE est une association de solidarité internationale non confessionnelle, apolitique et indépendante. Dans une démarche de développement durable, CARE aide et rend autonomes les plus démunis tout en protégeant leurs droits économiques et sociaux. CARE est présent au Bangladesh depuis 1971.

Pour visionner la distribution de CARE auprès des victimes du cyclone, cliquer ici.

Contacts presse

 :

Annie Leroy

– Tel 01 53 19 89 89 - Mail : leroy@carefrance.org 

Alexandra Banget-Mossaz

– Tel 01 53 19 89 92 – Mail : banget-mossaz@carefrance.org