29 mai 2008

CARE accroît son intervention dans le Delta d’Irrawaddy.

© CARE / Melanie Brooks

29 mai 2008 – L’aide humanitaire est montée d’un cran en Birmanie. Une équipe d’urgence est arrivée pour renforcer l’équipe locale et les approvisionnements de CARE arrivent massivement dans le pays. « Un des gros problèmes, explique Chris Northey, responsable de l’équipe d’urgence, c’est d’apporter l’aide en passant par le labyrinthe maritime qui caractérise le Delta d’Irrawaddy. L’accès à certaines zones est très difficile », poursuit-elle.

« Parmi les zones où CARE intervient, beaucoup ne sont accessibles que par bateau et les rivières sont encombrées par des arbres tombés et des bateaux de pêche qui ont coulé. Les populations locales sont d’une aide précieuse pour traverser les cours d’eau car elles connaissent les courants et les marées et savent aussi où se situent les villages. »

Chris Northey est l’un des premiers travailleurs humanitaires étrangers à  avoir franchi  le Delta  après que  le gouvernement  birman a  annoncé, vendredi, qu’il autorisait l’accès aux humanitaires étrangers dans toutes les zones sinistrées par le cyclone. Chris Northey et l’équipe d’experts de CARE sont venus renforcer l’équipe d’urgence de CARE Birmanie qui compte 100 employés locaux. Ils ont pu atteindre des zones du Delta, complètement isolées depuis le passage du cyclone.

CARE a apporté de l’eau potable, de la nourriture et des produits d’urgence à près de 120 000 personnes dans 12 zones du Delta d’Irrawaddy et autour de Rangoon. CARE utilise des camionnettes, des motos, des chaloupes en bois pour transférer les approvisionnements de Rangoon vers le Delta en passant par des ponts en bois, des routes boueuses et des cours d’eau étroits.

« La vision de ces zones dévastées est choquante mais les gens font face » indique Chris Northey. « Les communautés et les survivants font partie intégrante de la réponse à l’urgence, main dans la main avec les ONG. Mais nombreuses encore sont les communautés à attendre que l’aide arrive jusqu’à elles

Contacts presse :

En France, Alexandra Banget-Mossaz / 01 53 19 89 92

En Birmanie, Melanie Brooks (francophone) / +95 95 065 197