06 octobre 2008

Somalie : Une milice menace CARE, mettant ainsi en péril l’aide destinée à 1 million de personnes.

La menace publique par le porte-parole d’une milice locale, diffusée par les médias le jeudi 2 octobre, vise les opérations humanitaires d’une des plus grandes agences humanitaires agissant actuellement en Somalie.

« Ces menaces à la sécurité sont prises très au sérieux, » a affirmé David Gilmour, directeur de CARE Somalie. « La sécurité de notre équipe est d’une importance capitale pour nos opérations. Ce genre de menaces publiques ciblées nous obligent à choisir entre la sécurité de nos collègues sur le terrain, et nos engagements envers plusieurs centaines de milliers de Somalis qui ont désespérément besoin d’aide ».

La situation en Somalie est extrêmement tendue, et fait chaque semaine des dizaines de victimes civiles. En outre, des kidnappings et des meurtres de travailleurs humanitaires se produisent régulièrement. Depuis le début de l’année 2008, au moins 24 travailleurs humanitaires ont perdu la vie, tandis que 10 sont toujours tenus en otage, dont deux font partie des équipes de CARE.

Les Nations Unies estiment que 3,2 millions de personnes, soit 40 % de la population totale de Somalie, ont besoin d’une aide humanitaire de toute urgence

. Cela est dû à de multiples facteurs, dont un conflit qui perdure, la hausse des prix alimentaires et du carburant, ainsi qu’une hyperinflation.

CARE, présent en Somalie depuis 1981, apporte actuellement une aide d’urgence à près d’un million de personnes (distribution de nourriture, d’eau et programmes d’assainissement).