24 octobre 2008

Honduras : CARE apporte une aide d’urgence aux victimes des inondations.

© CARE

Des pluies violentes sont à l’origine des importantes inondations qui ont détruit du même coup logements et récoltes, frappant ainsi plus de 190 000 personnes. Par endroits, plus de 800 mm de précipitations (quasiment un mètre) sont tombés au cours des derniers jours. Cela équivaut à plus de la totalité des précipitations qui se sont abattues lors du passage dévastateur de l’ouragan Mitch il y a 10 ans.

Le gouvernement a déclaré l’état d’urgence et fait appel à l’aide internationale. Les besoins de première nécessité concernent l’eau potable, la nourriture, ainsi que des couvertures et des tentes pour les dizaines de milliers de personnes désormais sans-abri.

« Il s’agit du désastre le plus important que le pays ait connu depuis l’ouragan Mitch », a alerté Arnaldo Bueso Hernandez, directeur des programmes de CARE au Honduras. « Et d’une certaine façon, c’est même pire. Lors de l’ouragan Mitch, les dégâts se limitaient à des zones spécifiques. Dans le cas présent, c’est presque le pays tout entier qui a été dévasté : 17 des 18 régions du pays sont affectées. Tout le monde a besoin d’aide. »

CARE est intervenu immédiatement en distribuant des kits d’hygiène, des kits de cuisine et de l’eau potable à plus de 11 000 personnes réfugiées sur la côte atlantique et dans la capitale, Tegucigalpa. Dans le cadre d’une réponse coordonnée avec les autres ONG sur place, CARE concentrera ses efforts dans la zone de Ramal del Tigre et Valle de Sula, sur la côte atlantique nord, où des communautés entières ont disparu et où d’autres sont sur le point d’être englouties par l’eau en crue.

Cliquez ici pour voir la carte des zones touchées par les inondations.

Contacts presse :

Alexandra Banget-Mossaz / 01 53 19 89 92 / banget-mossaz@carefrance.org

Annie Leroy / 01 53 19 89 96 / leroy@carefrance.org

Présent au Honduras depuis 1954, CARE mène des programmes de santé et de nutrition maternelle et infantile, de développement des petites entreprises, d’agroforesterie, d’irrigation, de protection des micro-bassins hydrauliques et d’éducation environnementale.