27 novembre 2008

Afrique du Sud : CARE et EDF s’allient pour lutter contre le VIH/SIDA sur le lieu du travail

© CARE

En Afrique du Sud, le taux de prévalence du SIDA a atteint 28 % en 2007*. Pour lutter contre ce fléau, CARE a mis en place un partenariat avec la filiale d’EDF en Afrique du Sud, la société d’électrification rurale KES. EDF travaille dans la province du KwaZulu, où le taux de prévalence est au-delà du niveau national (37,4 % en 2007*) et menace directement la santé des employés. CARE a choisi d’agir sur le lieu du travail pour sensibiliser le personnel à la maladie et lui assurer une meilleure intégration.

« En intervenant sur le lieu même de leur travail, CARE a su créer un environnement de confiance où les employés apprennent à parler de la maladie et à combattre petit à petit la stigmatisation », explique Philippe Lévêque, directeur de CARE France, de retour de mission en Afrique du Sud.

Le programme de CARE permet aux employés de comprendre l’intérêt de se faire dépister et de suivre un traitement. Il permet également de faire progresser la tolérance et la solidarité entre employés qui se disent tout à fait prêts à travailler avec un collègue séropositif ou à lui venir en aide.

« Le taux de participation des employés est excellent, l’encadrement local soutient le projet de CARE et, signe encourageant, les employés demandent à se faire dépister », poursuit Philippe Lévêque.

L’un des employés de la filiale d’EDF témoigne : « CARE a changé ma vision du SIDA. Je n’ai plus le même comportement envers ceux qui sont malades. J’ai appris à considérer chaque personne de la même façon, qu’elle soit séropositive ou non. Je ne fais plus de discrimination envers celles contaminées par le VIH et c’est le cas pour la plupart de mes collègues.»

« En Afrique du Sud, au-delà de l’aide au développement sur un projet d’électrification rurale,  il y va de l’attention apportée à l’ensemble des salariés de cette entreprise », précise Marie-Claude Guilbaud, directrice du pôle sociétal d’EDF, qui était sur place la semaine dernière.

CARE mène des programmes de lutte contre le VIH/SIDA depuis 1987. Aujourd'hui CARE intervient dans 40 pays d'Afrique sub-saharienne, d'Asie et d'Amérique latine, avec un budget de 118 millions d’euros en 2007.

Pour tout interview avec Philippe Lévêque, Directeur général de CARE France, de retour de mission en Afrique du Sud, merci de contacter :

 

Alexandra Banget-Mossaz

banget-mossaz@carefrance.org - 01 53 19 89 92

Annie Leroy

leroy@carefrance.org - 01 53 19 89 89

* Source : 1,2 selon l’ONUSIDA (Programme Commun des Nations Unis sur le VIH/SIDA).