15 janvier 2009

CARE doit interrompre les distributions à Gaza suite aux bombardements

© Abid Katib / CARE International

CARE a été contraint de suspendre les distributions dans la Bande de Gaza aujourd'hui, en raison des intenses bombardements qui ont frappé Gaza près des entrepôts et des sites de distribution des équipes sur place. CARE avait prévu de livrer du matériel médical d'urgence aux hôpitaux et cliniques aujourd'hui, ainsi que de la nourriture pour bébés et des couvertures pour les nouveau-nés dans les refuges.

"Pour la première fois aujourd'hui, CARE a été obligé d'interrompre entièrement ses activités à Gaza", à indiqué Martha Myers, directrice de CARE en Cisjordanie et à Gaza. "Il s'agit d'une situation tragique – du matériel de première nécessité est prêt à être distribué aujourd'hui, mais nous ne pouvons nous rendre auprès des habitants dans le besoin à cause des bombardements. La semaine dernière, nos équipes ont dû fuir les tirs au cours d'une distribution de nourriture. Hier, tandis qu'une équipe emballait du matériel médical pour les livraisons d'aujourd'hui, des bombes ont explosé à proximité de l'entrepôt, forçant nos collègues à tout interrompre pour s'enfuir. Ce n’est pas ce qu’on appelle un accès humanitaire."       

CARE réitère son appel à un cessez-le-feu immédiat, et à un accès humanitaire libre afin de pouvoir venir en aide aux personnes dans le besoin.

Comme l'explique Martha Myers, les distributions étaient primordiales aujourd'hui puisqu'elles étaient destinées aux femmes enceintes ainsi qu'aux mamans et à leurs nourrissons. Selon le Fonds des Nations Unies pour la population, 40 000 femmes enceintes vivent à Gaza, et 170 accouchent chaque jour – la majorité d'entre elles ne peut pas atteindre les hôpitaux ou recevoir les soins médicaux pour leur nouveau-né.

"La moitié de la population a moins de 18 ans. Gaza est une salle de classe remplie d'enfants, et ils sont les moins aptes à se protéger. Les bébés nés pendant cette guerre – et leur mères – en paient les plus lourdes conséquences", a déclaré Martha Myers.

"Si 170 femmes donnent la vie chaque jour, ce sont donc 340 nouvelles mères et nouveau-nés qui deviennent particulièrement vulnérables et ont besoin de soins spécialisés – une nutrition adaptée, l'accès aux services de santé appropriés, des examens médicaux après la naissance. Les nourrissons nécessitent chaleur, hygiène, nutrition et confort", a précisé Martha Myers. "Aucune de ces conditions n’est accessible à Gaza, et ces bébés et leurs mères en subissent les conséquences."    

CARE assure un approvisionnement en matériel médical afin de soigner les enfants malades, notamment des équipements tels que des moniteurs cardiaques pour les nouveau-nés, des respirateurs artificiels et des pompes d’infusion, des médicaments et des suppléments nutritifs basiques pour les femmes enceintes, pour prévenir l'anémie et réduire les risques de fausse couche. CARE fournit également des légumes frais, de la nourriture pour bébés, des couvertures, des couches, du savon et des produits d'hygiène, ainsi que des bâches en plastique et du matériel pour réparer les fenêtres brisées et protéger les familles du froid.

"Le personnel humanitaire est tout autant exposé aux risques que les civils dans ce conflit", a affirmé Martha Myers. "Je suis terriblement inquiète pour nos collègues et pour les personnes que nous ne pouvons aider aujourd'hui à cause des bombardements. Nous espérons reprendre toutes nos activités demain, si la sécurité le permet."

A propos de CARE: CARE est l'une des agences d'aide humanitaire les plus importantes au monde, apportant son soutien dans près de 70 pays. CARE intervient en Israël, en Cisjordanie et à Gaza depuis 1948 (avec une courte interruption entre 1984 et 1994), initialement en mettant en œuvre des programmes d'aide aux réfugiés après l'Holocauste. Aujourd'hui, CARE mène des programmes de sécurité alimentaire, santé et eau, soutien aux groupes de la société civile, et distribution de produits alimentaires frais. Depuis le début du conflit le 27 décembre 2008, CARE a distribué des produits frais, du matériel médical, des appareils de chauffage, des couvertures et des bâches en plastique aux hôpitaux, aux familles et aux centres alimentaires de Gaza.   

Contacts presse:

Juliette Seibold (à Jérusalem) - FRANCOPHONE

+972.547797730, seibold@carewbg.org

Melanie Brooks (à Jérusalem) - FRANCOPHONE

+972.547797719,+41.795903047, brooks@careinternational.org

Retrouvez ici les témoigagnes émouvant de Jawad Harb, membre de CARE qui se trouve actuellement à Gaza. (cliquez sur Témoignages du terrain)