09 octobre 2009

Indonésie : après le séisme, les familles des villages reculés ont désespérément besoin d’aide

© CARE / Edy Purnomo

9 octobre 2009 – Tandis que les opérations d’intervention s’intensifient dans les régions du Sumatra occidental détruites par le tremblement de terre, CARE achemine de l’aide humanitaire dans les zones lesplus durement touchées. L’accès se fait uniquement à moto ou à pied. Selon les équipes d’urgence de CARE, les régions isolées n’ont reçu que peu d’assistance en raison des routes coupées, bien qu’elles aient été les plus durement touchées par le séisme le 30 septembre dernier.


« Jusqu’à présent, la majeure partie de l’effort humanitaire s’est concentrée sur la ville de Padang. Mais nous constatons que les régions

reculées du district de Padang Pariaman sont celles qui ont été le plus gravement sinistrées », rapporte Adjie Fachrurrazi, coordonnateur de l’intervention d’urgence de CARE. « Dans les zones rurales, les habitants disent qu’il est plus simple de compter les maisons restées debout plutôt que de celles détruites. »


Les routes fortement endommagées bloquent l’accès en voiture à de nombreuses zones rurales. Les équipes de CARE se déplacent donc à moto pour se rendre dans des zones reculées, comme dans le village de Pulo Air, complètement anéanti par un glissement de terrain causé par le séisme.


« Les distributions s’effectuent à pied, en passant du matériel d’approvisionnement d’urgence d’une personne à l’autre sous forme de chaîne humaine, car les routes sont totalement coupées », annonce M. Fachrurrazi.


CARE distribue des kits d’urgence à 260 familles (soit 1 300 personnes) d’un village du sous-district de Batang Gasan. Ces trousses contiennent des effets d’hygiène, des couvertures, des sarongs, des jerricans pour stocker de l’eau, ainsi que des solutions servant à purifier l’eau.


CARE concentre son intervention dans les régions rurales les plus durement touchées, tout en coordonnant étroitement son action avec d’autres organismes d’aide humanitaire et le gouvernement, afin que toutes les régions reçoivent un soutien et qu’il n’y ait pas de doublon.


Dès les premiers jours, CARE a apporté de l’aide à 5 000 personnes, et prévoit d’atteindre 40 000 personnes au fur et à mesure que l’approvisionnement et les fonds seront acheminés. CARE est déjà intervenu lors de séismes semblables dans la même région en 2007 et avait alors fourni du matériel de purification d’eau et des abris d’urgence à 65 000 personnes.


CARE est l’un des plus importants organismes humanitaires de lutte contre la pauvreté présent dans 70 pays du monde auprès de plus de 55 millions de personnes chaque année. CARE travaille en Indonésie depuis 1967 et met en oeuvre des programmes de réduction de risques liés aux catastrophes, d’intervention d’urgence, de gestion de l’environnement ainsi que de ressources naturelles, de soins santé, de moyens de subsistance, d’eau et d’assainissement.


Contacts presse :
Alexandra Banget-Mossaz (Paris) :

Tél : +33 (0)1 53 19 89 92

Mail : banget-mossaz@carefrance.org
Melanie Brooks (Genève) :

Tél : + 41 79 590 30 47

Mail : brooks@careinternational.org
Wiwik Widyastuti (Padang) :

Tél : + 62 812 108 2491

Mail : wiwik_widyastuti@careind.or.id