13 janvier 2010

Urgence Haïti : CARE au secours des victimes du séisme.

© Reuters/Eduardo Munoz - Courtesy www.alertnet.org

Le pire séisme depuis 200 ans a dévasté la ville de Port-au-Prince, laissant des milliers de personnes sans abri. Présent depuis 1954 en Haïti, CARE fait appel à son équipe d’urgence pour renforcer ses équipes locales. En effet, d’une magnitude de 7 sur l’échelle de Richter, l’ampleur de la catastrophe est telle qu’elle laisse présager le pire.

CARE lance un appel aux dons et a déjà débloqué 100 000 € pour la réponse à l’urgence. CARE commence les distributions de ses stocks de nourriture (notamment les biscuits protéinés), d’eau et d’abris. En coordination avec les agences des Nations Unies et les organisations humanitaires sur place, une mission d’évaluation s’organise pour évaluer les dommages et les besoins les plus urgents.

Un premier bilan rapporte que les bâtiments de la ville ont été détruits, notamment les hôpitaux. L’électricité et les lignes téléphoniques sont coupées, ce qui restreint l’échange d’information avec nos équipes sur place. Sophie Perez, directrice de CARE en Haïti était dans les bureaux de l’association au moment de la catastrophe. Selon Sophie, nos équipes sont saines et sauves.

C’était terrifiant. Cela a duré plus d’une minute,” raconte Sophie Perez. “ Tout le bâtiment a tremblé. Les gens hurlaient, pleuraient. La nuit dernière, les gens ont dormi dehors parce qu’ils avaient peur de rentrer chez eux. La plupart des maisons ont été détruites par le séisme. On a compté huit secousses cette nuit. La ville entière a été dévastée.”

C’est le matin à Port-au-Prince, et j’entends les hélicoptères survoler la ville à la recherche des survivants. L’urgence est de les sortir des décombres, et de leur donner à boire et à manger. Notre inquiétude se porte tout particulièrement sur les enfants car de nombreuses écoles se sont effondrées. La catastrophe est survenue dans l’après-midi à l’heure où les enfants étaient encore à l’école, donc beaucoup doivent être coincés sous les décombres. C’est horrible.”

CARE est présent en Haïti depuis 1954 et dispose d’une équipe de 133 personnes qui est mobilisée.

Pour plus d’information et pour interviewer Sophie Perez, merci de contacter :

Alexandra Banget-Mossaz (Paris)

+33 1 53 19 89 92 / +33 6 78 78 25 31

banget-mossaz@carefrance.org

Melanie Brooks (Genève)

+41 79 590 30 47

brooks@careinternational.org

> Télécharger le communiqué de presse