15 mars 2010

Tremblement de terre au Chili : l’aide est insuffisante.

© CARE / Axel Rottländer

CARE a déjà distribué de la nourriture, des kits d’hygiène et des bâches à 200 familles au Chili. « Dans le village de Sauzal, près de la ville de Cauquenes, il y a encore des appels à l’aide », dit Axel Rottländer, responsable adjoint de l’urgence de CARE. « CARE a reçu l’aide des jeunes du village pour la distribution. Les filles faisaient les distributions, les garçons le nettoyage. Tous étaient extrêmement motivés, impliqués et désireux de reconstruire leur village ». L’équipe de CARE s’est chargée des distributions aux personnes les plus âgées. Au Chili, CARE travaille avec la Fundacion Alemana para el Desarrollo.

A 85 ans, Manuel Salazar est l’un des villageois les plus affectés. Il a passé toute sa vie à travailler. Aujourd’hui, le tremblement de terre a complètement détruit sa maison et il vit sous une bâche, dans son arrière cour. « C’est particulièrement difficile pour les personnes âgées, fragiles et malades qui sont maintenant sans abri et n’ont pas d’économies. Bon nombre d’entre elles, comme Manuel, ont travaillé très dur toute leur vie et maintenant, ils n’ont plus rien. Nous devons les aider », dit Axel Rottländer.

Dans la région, la saison des pluies débute en avril. « Les bâches sont une première mesure de protection importante. Mais, nous devons penser à la reconstruction et redonner aux gens confiance en l’avenir, » explique Axel Rottländer. De plus, CARE a prévu d’assurer à certaines un séjour en maison de retraite en leur apportant aussi des biens de première nécessité.