18 mai 2010

Niger : lancement officiel des distributions gratuites ciblées.

© Ibrahim Niandou / CARE

Samedi 15 mai 2010 s’est tenu le lancement officiel des distributions gratuites ciblées organisées conjointement par le Dispositif National de Prévention et de Gestion des Crises Alimentaires (DNPGCA) du gouvernement nigérien et le Programme Alimentaire Mondial (PAM). Les distributions gratuites ciblées visent à couvrir les besoins en vivres de 1,5 millions de personnes extrêmement vulnérables suite à la crise alimentaire qui sévit au Niger. Au mois de décembre, une enquête de vulnérabilité conduite par le DNPGCA et l’INS (Institut National de Statistiques) a estimé que 20% de la population nigérienne était dans une situation de vulnérabilité extrême. Afin de survivre, certaines familles ont dû ainsi adopter différentes stratégies comme réduire leur nombre de repas par jour ou partir en exode.

CARE est l’une des 8 ONG partenaires opérationnels des activités de distributions gratuites ciblées dont le lancement officiel s’est déroulé à Toudoun Al-Hadji. Ce village du département d’Illéla, dans la région de Tahoua, au centre du Niger, fait partie des zones d’intervention de CARE pour cette opération et est une des zones les plus touchées du pays avec près de 40% de population vulnérable. Lors du lancement, les équipes sur le terrain ont ainsi débuté les distributions de 13,2 tonnes de riz et de sorgho à 132 ménages vulnérables du village en présence des représentants du CSRD, du gouvernement nigérien, des autorités locales, des bailleurs de fonds, du PAM, et de CARE.

Dans les jours qui viennent, CARE va distribuer près de 2000 tonnes de céréales à plus de 18 000 ménages dans 623 villages des départements d’Illéla et de Dakoro dans le cadre de cette opération. Les ménages les plus vulnérables recensés par les équipes sur le terrain recevront chacun 100 kilos de céréales, en moyenne pour un ménage de sept membres, pour la première phase.

Cependant, les besoins de ces ménages vont au-delà de la fin du mois. En effet, les prochaines récoltes de ces ménages agro-pastoraux dépendent des pluies qui devraient tomber ces prochaines semaines. Si la pluviométrie est plus importante que l’année dernière, ces familles pourront de nouveau avoir un stock de céréales et de quoi se nourrir à partir du mois de septembre. Le représentant du PAM au Niger, M. Richard Verbeeck, a ainsi rappelé lors du lancement des distributions gratuites ciblées qu’il reste 100 jours avant la prochaine récolte et que le rythme de l’aide doit être maintenu jusqu’à la fin du mois d’août pour répondre aux besoins des familles touchées par la crise alimentaire au Niger, et éviter qu’elles n’aient à recourir à des moyens de survie de plus en plus extrêmes et peu viables.

Contact presse:

Alexandra Banget-Mossaz

Tél : 01 53 19 89 92

Mail : banget-mossaz@carefrance.org


FAIRE UN DON POUR SOUTENIR LA CRISE ALIMENTAIRE AU NIGER