24 juin 2010

G8 : Nicolas Sarkozy annule la réunion de préparation avec les ONGs. CARE France s’inquiète : que va faire Nicolas Sarkozy pour réduire la mortalité des mères et des enfants en Afrique ?

Suite à l’annulation par Nicolas Sarkozy de la réunion de préparation des G8 et G20 qui se tiendront au Canada cette semaine, CARE France, comme les autres ONGs françaises n’a pas participé aujourd’hui à la rencontre avec Messieurs Kouchner et Joyandet proposée en remplacement. « CARE tient à rappeler que des mesures simples et concrètes existent pour réduire dès maintenant la mortalité des mères et des enfants, et que le G8 est la meilleure instance pour décider de son financement : nous comptions sur Nicolas Sarkozy pour s’en faire l’avocat, dommage que nous n’ayons pas eu l’occasion de le lui dire en face », dit Grégoire de Sachy, responsable du plaidoyer de CARE France.
De tous les Objectifs du Millénaire pour le Développement, les plus petits progrès réalisés au niveau mondial par rapport aux objectifs fixés concernent les objectifs 4 et 5 : réduire la mortalité maternelle et infantile et garantir l’accès universel à la santé reproductive. De nombreux pays, notamment en Afrique subsaharienne et en Asie du Sud, n’ont réalisé que peu de progrès, voire aucun, dans la réduction de la mortalité maternelle. Un investissement significatif est impératif si les OMD 4 et 5 veulent être atteints à l’horizon 2015.
« La mortalité maternelle n’a rien d’une épidémie. Chaque année dans le monde entier, des centaines de milliers de femmes meurent de complications pendant leur grossesse ou leur accouchement, ce qui signifie qu’une femme meurt chaque minute. », dit Teresa Chiesa, Spécialiste Santé au sein de CARE. « Ces femmes ne meurent pas par ignorance des moyens de prévention, mais parce que le reste du monde néglige de leur porter assistance. »
CARE, en partenariat avec les autres organisations internationales collaborant aux programmes de la maternelle et infantile, demande aux pays du G8 :
- de s’engager sur un doublement des ressources de l’ordre de 3,25 milliards d’euros pour accélérer les avancées sur les OMD 4 et 5, incluant un investissement dans les systèmes de santé qui délivrent des interventions de qualité tout au long du cycle continu de soins au sein des communautés, des cliniques et des hôpitaux.
- de concentrer leurs efforts sur les pays d’Afrique. Selon l’UNICEF, 9 femmes sur 10 en Afrique subsaharienne perdent un enfant au cours de leur vie.
CARE compte plus de 50 ans d’expérience en matière de programmes sur la santé maternelle et infantile au sein de communautés du monde entier. En Tanzanie, au Rwanda et en Ethiopie, CARE a contribué avec succès à la réduction des taux de mortalité dans les structures de soins obstétriques d’urgence de 30 à 50 %.
Des solutions existent pour réduire la mortalité maternelle et infantile, encore faut-il s’en donner les moyens…
Teresa Chiesa sera au Sommet international du G8 à Toronto, au Canada, et disponible pour toute interview.
Contact presse :
Alexandra Banget-Mossaz, Responsable de la communication
Tél : 01 53 19 89 92 - Email : banget-mossaz@carefrance.org

> Télécharger le communiqué de presse