02 mars 2011

8 mars 2011- La fin des idées reçues sur les femmes ?

© Josh Estey / CARE

100 ans après la création de la journée internationale de la femme, il reste encore beaucoup de chemin à parcourir pour mettre fin aux idées reçues et aux inégalités entre les sexes.

Aujourd’hui encore, la situation des femmes dans le monde reste préoccupante :
- Parmi 1,4 milliard de personnes qui vivent avec moins de 1,25 dollars par jour, 70 % sont des femmes et des filles.
- Les femmes produisent la majorité de la production agricole, mais sont propriétaires de seulement 1 % des terres dans le monde.
- Sur 796 millions d'adultes analphabètes, les deux tiers sont des femmes.
* Sources : Nations-Unies, Banque Mondiale, UNESCO, OMS, FAO

A l’occasion du centenaire de la journée de la femme, CARE France lance une campagne pour dénoncer les idées reçues dont les femmes sont encore victimes et met en avant celles et ceux qui, à travers le monde, se mobilisent pour la cause des femmes.
CARE France tient ainsi à rappeler que les femmes, contrairement aux idées reçues, sont un levier essentiel de lutte contre la pauvreté et qu’elles jouent un rôle clé au sein de leur communauté.

La campagne, articulée autour d’une pétition, sera par la suite adressée au président de la république, Nicolas Sarkozy, dans le cadre de sa présidence au G8-G20 pour qu’il soutienne des engagements forts en matière :
- de santé : chaque année des millions de femmes meurent pour des raisons qui pourraient être évitées.
- d’accès à l’éducation : seul un accès équitable à l’éducation et au « leadership » permettra de résoudre à long terme les inégalités.
- d’accès aux services financiers : outils indispensables au développement économique et à l’autonomisation des femmes.

Pour de plus amples informations sur la pétition : petition.femmes.carefrance.org.

Au delà de cette campagne, CARE France lutte depuis toujours pour améliorer le quotidien des femmes dans le monde. En début d’année, par exemple, CARE France lançait un projet d’envergure pour « la justice et le droit des femmes et des filles » au Bénin. D’ici 2013, ce projet permettra de protéger 5 000 femmes et filles victimes de mauvais traitements physique et psychologique en mobilisant, entre autres, les communautés pour favoriser le changement des comportements.

Contacts :
Fabienne Pouyadou - 01 53 19 89 95 - pouyadou@carefrance.org
Charlyne Liquito - 01 53 19 87 61 - liquito@carefrance.org

> Télécharger le communiqué de presse