15 juin 2011

L'Assemblée nationale se positionne en faveur d’une taxe sur les transactions financières en Europe.

CARE France se réjouit de la quasi–unanimité du vote ce mardi 14 juin (477 voix pour et 2 voix contre), « en faveur d’une taxe sur les transactions financières au service des financements innovants, notamment pour le développement et la lutte contre le changement climatique » dans les pays du Sud.

Le texte voté mardi « recommande au Gouvernement de présenter de manière conjointe avec nos partenaires européens, au plus tard lors du premier Conseil Européen de l'automne 2011, une proposition législative visant à introduire une taxe sur les transactions financières ». Rappelons que cette taxe pourrait générer 20 milliards d’euro en France, soit 220 milliards d’euro au niveau européen. (Lire la news précédente sur le sujet)

CARE France, et de nombreuses autres associations (réunies au sein de la campagne Robin des Bois) rappellent que la recherche d’un accord unanime (G20, UE, Eurogroupe) ne saurait être une excuse pour retarder la mise en place de cette taxe. Ainsi, à défaut d’accord européen, cette mesure pourrait être instaurée dès 2011 en France ou au sein d’une coalition de pays pionniers menée par la France et l’Allemagne.

Le vote de l’Assemblée Nationale ce mardi est un signe fort en faveur de la taxe, et renvoie clairement la balle dans le camp du Gouvernement afin qu’il honore ses promesses.

> Lien vers Robin des Bois : http://www.taxerobindesbois.org/
> Lien vers le texte adopté mardi 14 juin : http://www.assemblee-nationale.fr/13/ta/ta0680.asp