19 août 2011

Les travailleurs humanitaires interviennent dans des endroits très souvent reculés, difficiles et hostiles. Ils risquent leur vie pour venir en aide à autrui. Ils sont nombreux à avoir perdu un collègue, voire même un proche.

Depuis quelques années, l’aide humanitaire est davantage exposée aux dangers. Le niveau des menaces et le nombre d’attaques délibérées sur les organisations humanitaires (personnels, matériels, infrastructures) ont augmenté de manière significative.

Le 19 août 2003, une bombe explosait au siège de l’Organisation des Nations Unies à Bagdad en Irak, tuant 22 personnes. Depuis, la journée mondiale de l’Aide Humanitaire est célébrée le jour de l’anniversaire de cette attaque.

Depuis dix ans, l’aide humanitaire est de plus en plus exposée aux dangers.