07 septembre 2011

Taxe sur les transactions financières, Présidence du G8 : CARE France hausse le ton !

Depuis le début de la Présidence française du G8 et du G20 en 2011, CARE France n’a cessé de plaider auprès des instances politiques françaises (Présidence, Cabinets Ministériels, Parlementaires, etc.) pour que les décisions prises lors de ces sommets prennent en compte les intérêts des personnes et des communautés les plus vulnérables : femmes dans les conflits armés, petits agriculteurs et producteurs, victimes du changement climatique, personnes vivant avec le VIH/SIDA ou avec d’autres maladies, etc. Que ce soit par des rencontres, des communiqués de presse, des courriers ou des appels téléphoniques, CARE France s’est fait entendre !
Au sein de la campagne Robin des Bois, CARE France défend activement la mise en place d’une Taxe sur les Transactions Financières (TTF). Une TTF de 0,05% générerait en effet 20 milliards d’euros chaque année en France (et 220 milliards d’euro dans l’Union Européenne), somme qui pourrait être utilisée pour lutter contre la pauvreté et les maladies, et pour financer l’adaptation aux changements climatiques.

Par ailleurs, grâce à sa forte présence sur le terrain et sa reconnaissance par les pouvoirs locaux, CARE France développe son rôle de témoignage humanitaire auprès des décideurs politiques. CARE France a ainsi contribué à attirer l’attention des Gouvernements lors de la récente crise humanitaire en Côte d‘Ivoire, et demande aujourd’hui un accroissement des efforts pour lutter contre la pénurie alimentaire dans la Corne de l’Afrique.

Pour en savoir plus sur nos actions de plaidoyer, contactez :
Jean Christophel, chargé de plaidoyer – christophel@carefrance.org