29 novembre 2011

Urgence Corne de l’Afrique : CARE étend son action à Djibouti.

© CARE

Face à la crise alimentaire qui perdure, CARE, déjà présente en Ethiopie, au Kenya et en Somalie, étend son intervention aux camps de réfugiés de Djibouti.

La sécheresse qui sévit actuellement et l’afflux de réfugiés somaliens (18 000 au total) a fortement dégradé la situation humanitaire à Djibouti. Environ 210 000 personnes [1] (soit ¼ de la population) ont besoin d’une assistance alimentaire. 42% de la population rurale est en situation d’insécurité alimentaire.


Les besoins humanitaires des populations réfugiées, et celles de la population locale, l’absence d’ONG internationales sur la zone, sont autant de raisons qui ont décidées CARE à intervenir à Djibouti.
Un partenariat avec le HCR (Haut Commissariat pour les Réfugiés) est en cours afin de mettre en place des programmes de santé, de nutrition, d’accès à l’eau et à l’assainissement dans les camps de réfugiés d’Ali Addeh et d’Hol Hol.


> En savoir plus sur nos interventions dans la Corne de l’Afrique


[1] Selon le bureau de la Coordination des Affaires Humanitaires OCHA