21 février 2012

8 mars : journée internationale de la Femme

CARE France rend hommage aux femmes qui, ici et là-bas, changent le monde.

23 février 2012

- À l’occasion de la journée internationale de la Femme, le 8 mars 2012, CARE France souhaite rendre hommage aux femmes qui, ici et là-bas, tous les jours, changent le monde. Malgré les difficultés qu’elles doivent affronter, des femmes partout s’engagent, s’impliquent et améliorent leurs conditions de vie et celles de leur entourage.

Autour de la date du 8 mars, CARE France lance une campagne d’affichage dans le métro parisien, d’annonces presse, un mini site interactif, une mosaïque de photos sur Facebook et un événement dans Paris le jour même.

La date du 8 mars est une date symbolique pour CARE qui, depuis toujours, axe ses programmes sur la participation des femmes et des jeunes filles. Elles sont les premières victimes de la pauvreté, de la violence et des inégalités. Les protéger, leur donner accès à l’éducation, aux droits élémentaires, à la santé primaire afin de leur permettre de vivre dignement constituent l’une des bases essentielles de la lutte contre la pauvreté.

Le rôle des femmes au sein de la famille, des communautés et du développement d'un pays n'est plus à démontrer. Participantes, leaders d'alternatives innovantes, elles ne cessent de démontrer leur force, leur bon sens et leur courage dès qu'il s'agit de lutter contre l'injustice ou la pauvreté. Elles jouent un rôle capital dans l'amélioration des conditions de vie des communautés les plus pauvres.  A l’instar de Fatuma Adan Mohammed, arrivée avec sa famille dans le camp de Dadaab au Kenya à l’âge de 3 ans. Elle a pu bénéficier d’un programme d’éducation et travaille désormais pour CARE pour aider les nouveaux réfugiés.

Elles sont un formidable levier de développement notamment parce qu’elles en font profiter leur famille et leur entourage :

  • Parmi 1,4 milliard de personnes qui vivent avec moins de 1,25$ par jour, 70 % sont des femmes et des filles.

Alors que lorsque les femmes gagnent de l’argent, elles en réinvestissent 90% dans leur famille.

  • Sur 796 millions d'adultes analphabètes, les 2/3 sont des femmes.

Alors qu’une mère qui a fréquenté l'école voudra voir ses enfants y aller également.

Les histoires de femmes que CARE récolte, illustrent ce qu’elles sont capables de réaliser si on leur donne leur chance et une opportunité à saisir.

 Pour plus d’informations sur la campagne : 

www.carefrance.org/vivementlafindelajournee

Contacts : 

Charlyne Liquito – Chargée de communication

liquito@carefrance.org - 01 53 19 87 61

Coline Clément – Assistante communication

clement@carefrance.org – 01 53 19 89 92 – 06 03 31 65 87

> Télécharger le communiqué de presse.