07 mai 2012

CARE France aide les populations, à Madagascar, à renforcer leurs capacités de réponses face aux catastrophes.

© Katia Rakotobe Malalatiana

Plus de 300 millions de personnes sont touchées chaque année par des catastrophes naturelles. Les populations des pays en développement en sont les principales victimes. De plus, les catastrophes réduisent la production des pays les plus pauvres d’environ 13%, les privant de ressources nécessaires à leur développement. [1]

CARE France poursuit à Madagascar (l’un des pays les plus fréquemment touchés par les catastrophes naturelles), un programme pour préparer les populations à appréhender les effets du changement climatique et entame la troisième phase de son projet phare DIPECHO. Ce projet a pour but de réduire l'impact destructeur des catastrophes et d’améliorer la résilience des populations.

Le premier volet du projet cible les agriculteurs et les aide à améliorer la gestion de leur environnement afin d’éviter des crises alimentaires. Des stratégies de diversification des cultures et de protection des récoltes sont mises en place. Le deuxième volet est la création des campagnes d’éducation et de communication pour augmenter la prise de conscience des populations et des responsables locaux. Au total, 567 200 personnes sont concernées par ce projet.

> Voir le projet : Aider les populations à renforcer leurs capacités de réponses face aux catastrophes.

 

[1] Source : Commission européenne