06 juin 2012
© 2008 John Estey / CARE

Le Bangladesh est un des pays les plus pauvres du monde. Le revenu moyen par personne est de moins de 400 dollars par an. Les enfants qui vivent dans les quartiers urbains pauvres ont moins de chances que les autres d’être scolarisés et sont les premiers touchés par les conditions de vie difficiles. Les enfants issus de familles pauvres n’ont pas d’autre alternative que de travailler pour aider leur famille à subvenir à leurs besoins. Ainsi, au Bangladesh, 13% des enfants ont une activité professionnelle qui les empêche d’aller à l’école.

CARE concentre ses efforts sur des programmes d’éducation pour extraire ces enfants de l’extrême pauvreté. L'éducation leur permet de se protéger contre la pauvreté chronique et les exploitations de tout type. CARE travaille pour que les enfants aient accès à une éducation primaire de qualité. Ils apprennent à lire, à compter et à écrire afin d'acquérir la confiance en soi et les aptitudes dont ils auront besoin toute leur vie. Ce projet s’occupe de près de 2 900 enfants dont la moitié sont des filles. Plusieurs structures sont mises en place pour mener à bien ce projet, comme la création d’écoles et l’ouverture de centres de ressources (bibliothèques, ateliers de formation,...)

CARE met en relation, dans ce programme, différents acteurs (parents, membres des communautés,…) pour apporter une réponse concertée combinant l’accès à la scolarisation, l’apport d’une éducation de qualité et l’application stricte de la législation sur le travail des enfants

En savoir plus sur le projet : Education et formation des enfants travailleurs - Phase II

Soutenez les actions de CARE