31 août 2012

Inondations au Cameroun : 20000 personnes déplacées.

2012 © CARE

Des enfants dans le quartier de Laindé Gadamayo (Garoua, région Nord)

Depuis le jeudi 23 août 2012, CARE Cameroun est en alerte suite à des d’inondations causées par de fortes pluies et des débordements de rivières dans les régions du Nord du Cameroun (Nord, Extrême Nord et Adamaoua).

Jusqu’à présent, on recense quelques 20 000 personnes qui ont du quitter leur foyer. La situation pourrait empirer si les pluies ne cessent pas dans les semaines à venir. Elles sont d’ailleurs prévues jusqu’au 15 septembre prochain.

Les fortes pluies ont provoqué la crue des 2 rivières importantes, le Mayo Kébbi et la Bénoué. Il n’y a pas de possibilité de drainage car la région du Nord est située dans un bassin naturel. Le barrage de Lagdo risque de céder et la digue du district de Maga de s’effondrer. Les pluies diluviennes ont détruit des maisons et des terres agricoles et ont rendu inutilisable des toilettes. Cette situation est susceptible de conduire à la contamination de l’eau de source et de propager des maladies hydriques (diarrhée, choléra,…).

CARE se prépare à intervenir en fonction de l’évolution de la situation.

Des enfants traversent un espace inondé proche de l’école publique Bénoué dans la région Nord.

Les familles affectées quittent leur maison dans le quartier de Liddiré Groua dans la région Nord.

 

Crédits photo : 2012 © CARE