04 octobre 2012

Interview de Marc de la Motte, Directeur de CARE en Afrique de l’Ouest sur la situation au Mali.

CARE

Interview de Marc de la Motte, Directeur Régional Afrique de l’Ouest de CARE


Marc, quelle est la situation alimentaire au Mali ?
Nous sommes entrés en période de soudure* et la situation alimentaire des ménages continue à se dégrader, comme prévu… Les prix augmentent sur la plupart des marchés.
Nous avons peu d’informations en provenance du nord mais il semble que ce soit pire. Les mouvements de déplacés continuent ce qui accentue cette situation. La présence du bétail des éleveurs du Nord, qui ne peuvent remonter pour la transhumance saisonnière, réduit les terres potentiellement cultivables, car ils ont besoin de pâturages et de fourrage. Cependant, l’ensemble de l’aide humanitaire fonctionne, les vivres sont distribués régulièrement.

Quelles sont les populations visées par l’aide humanitaire ?
Les populations visées sont les enfants de moins de 2 ans, les femmes enceintes et allaitantes, les enfants de moins de 5 ans malnutris et les personnes âgées, handicapées ou simplement très pauvres.

La situation politique complique-t-elle votre travail ?
Effectivement, la situation politique ne simplifie pas la donne, mais le mal est fait. Même si une solution politique se mettait en place, les populations ne retourneraient pas chez elles avant la fin de l’hivernage. Ce qu’il faut espérer c’est une certaine stabilité pendant toute la durée des travaux agricoles.

> Découvrir l'ensemble de nos projets au Mali

* : période entre deux récoltes