31 octobre 2012

Bénin : CARE organise sa réponse face aux inondations.

© 2012 /CARE

La situation au Bénin est toujours critique suite aux fortes inondations qui ont frappé le pays depuis août 2012. Plus de 43 000 personnes ont été affectées dans les communes de Malanville et Karimama où CARE projette d’intervenir dans le nord du pays. 6 personnes ont trouvé la mort.

Une mission d’évaluation a permis de préciser les besoins des familles affectées. Rotimy Djossaya, directeur de CARE Bénin/Togo, s’inquiète des répercussions de cette catastrophe : « Le Bénin risque de subir une grave crise alimentaire dans les semaines à venir. Les inondations ont détruit la majeure partie des récoltes de décembre ainsi que les stocks de nourriture. » Dans le nord, le fleuve Niger s’est en effet élevé de plusieurs mètres inondant 23 villages et détruisant les champs de 29 villages. Quelques enfants montrent déjà des signes de malnutrition.

CARE souhaite aujourd’hui donner aux populations les moyens de réduire leur vulnérabilité à moyen terme. Son projet prévoit d’aider 3 000 familles en leur apportant nourriture, abris et un meilleur accès à l’eau et assainissement.

Les équipes de CARE Bénin, accompagnées du Chargé des Urgences de CARE France, ont mené une mission d’évaluation du 13 au 17 octobre 2012.

Le Bénin est une zone sensible aux inondations. Le pays a déjà connu 3 graves inondations en 5 ans. Aujourd’hui, les habitants se retrouvent dans des camps de fortune suite à la destruction de leur maison. 

CARE projette d’améliorer l’accès à l’eau potable, de sensibiliser la population aux bonnes pratiques d’hygiène et de prévenir les maladies d’origine hydriques qui pourraient se répandre suite aux inondations.

Copyright des photos : 2012 / CARE



CONTACT MEDIAS 
Laury-Anne Bellessa
        01 53 19 89 92      
bellessa@carefrance.org