26 novembre 2012

Une étude inédite de CARE sur le changement climatique.

CARE / 2012

Les enjeux environnementaux reviennent au cœur de l’actualité avec la tenue de la 18e Conférence des Nations unies sur les changements climatiques, du 26 novembre au 7 décembre 2012 à Doha (Qatar).

Les effets déjà visibles du changement climatique.

L’ONG CARE et l’Institut pour la Sécurité Environnementale et Humaine de l’Université des Nations-Unies (UNU-EHS) y présenteront, le 28 novembre, une étude inédite dont les conclusions doivent contribuer à une meilleure préparation des populations aux effets du changement climatique. Le lendemain, le jeudi 29 novembre, une conférence de presse sera organisée à Paris.

Ce projet intitulé Where the Rain Falls étudie la manière dont les phénomènes climatiques influent sur les populations au Bangladesh, Ghana, Guatemala, Inde, Pérou, Tanzanie, Thaïlande, Vietnam. Il analyse le lien entre précipitations, sécurité alimentaire et déplacements de populations. Ce projet explore également les scénarios possibles pour les décennies à venir.

Des migrations pour fuir les effets du changement climatiques.
« Le changement climatique provoque d’ores et déjà une augmentation de la fréquence et de l’intensité des phénomènes météorologiques extrêmes, tels que les sécheresses et les inondations, qui engendrent une insécurité alimentaire. Ainsi, cette année au Bénin, une grande partie des récoltes ont été détruites par les inondations. Les déplacements sont alors perçus par les populations locales comme une solution pour faire face ponctuellement à ces catastrophes. », rappelle Philippe Lévêque, directeur général de CARE France.

Ce projet lancé par CARE en 2011, grâce au soutien du groupe AXA et de la fondation MacArthur, tire également son originalité de ses objectifs concrets. Philippe Lévêque explique : « Le projet Where the Rain Falls veut aider les gouvernements, la société civile et le secteur privé à mieux comprendre les interactions entre changement climatique, sécurité alimentaire et migrations. Les résultats de cette étude doivent alimenter et renforcer les politiques d’adaptation au changement climatique afin de protéger les populations les plus vulnérables. » La diffusion et discussion des résultats au niveau local, national et international sont donc cruciales. Une prochaine phase du projet, qui débutera en 2013, prévoit aussi une approche participative impliquant les communautés afin demettre en oeuvre des solutions d’adaptation au changement climatique.

  • Découvrez dès à présent la présentation vidéo du projet Where The Rain Falls
  • A découvrir dès le 30 novembre 2012 : le rapport intégral sur le site de CARE France.

> Pour plus d'informations : www.wheretherainfalls.org 

CONTACT MEDIAS :

Laury-Anne Bellessa, 01 53 19 89 92, bellessa@carefrance.org