01 décembre 2012

Journée mondiale contre le SIDA : CARE inaugure un nouveau centre de prévention au Cameroun

Fin 2011, 34 millions de personnes vivaient dans le monde avec le virus du SIDA

CARE / 2012

Au Cameroun, CARE fait de la prévention contre le VIH un axe prioritaire de travail.

Le Cameroun figure parmi les 3 pays les plus affectés d’Afrique centrale. En 2010, le pays comptait, selon les estimations, près de 550 000 personnes séropositives et 164 000 ayant besoin de soins par antirétroviraux.

CARE agit avec les communautés et auprès des autorités afin d'en finir avec la stigmatisation des personnes vivant avec le VIH/SIDA. « Plusieurs groupes durement touchés ont été identifiés comme des cibles prioritaires des programmes CARE : les travailleurs du sexe, les camionneurs et les homosexuels. Le plan national de lutte contre le SIDA reconnait ces mêmes priorités », explique Anne Perrot, directrice de CARE Cameroun.

Des centres de conseils et de soins soutenus par CARE.

CARE soutient les capacités des organisations locales en les aidant à organiser des centres d'accueil adaptés à ces populations. Ces espaces « santé prévention pour tous » offrent confidentialité, conseil psychosocial et aide sanitaire pour faciliter le dépistage et la prise en charge médicale et nutritionnelle.
Jeudi 29 novembre 2012, l'équipe de CARE Cameroun a d'ailleurs inauguré un nouveau centre d'accueil, le « Life Center » au sein de l'association Horizons Femmes, dans un des quartiers très populaires de Yaoundé.

Afin de renforcer la sensibilisation sur le VIH/SIDA, CARE forme un réseau d'animateurs issus des populations les plus exposées aux risques. Les animateurs informent sur les techniques préventives et orientent vers les centres d'accueil. Pour les aider, CARE crée des supports de communication (affiches, dépliants, autocollants, messages radio...).

CARE aide également à activer des points d'accès aux préservatifs masculins et féminins et à des lubrifiants de bonne qualité et à bas coût. Des campagnes de dépistage sont mises en place.